Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 12:54

 

L'année dramas 2012: mini-bilan !

 

Quelle année riche les amis ! Autant j'ai été déçue niveau K-pop par rapport à 2011, autant niveau drama, je me suis régalée! Et encore, je n'ai pas eu le temps de tout regarder, bien entendu...

Cette année, j'ai regardé 9 dramas de 2012 (1 japonais et 8 coréens), entremêles avec quelques dramas un peu plus anciens, comme Dream High, White Christmas, Sungkyunkwan Scandal, Oh! My Lady, City Hunter, etc... Mais dans cet article, comme c'est mon mini bilan de 2012, je vais me concentrer uniquement sur les dramas sortis cette année...

Let's go !

 

Côté Japon

 

Cleopatra na Onnatachi


http://img15.hostingpics.net/pics/385917Cleomain.png

 

J'ai déjà parlé de ce drama dans un article ICI, donc on va faire court! Ma principale motivation pour le regarder ? Une suggestion de Mila. Ma seconde motivation ? Ma petite Kitano Kie adorée <3

Alors que dire sur cette histoire se déroulant dans un cabinet de chirurgie esthétique ?

Même si le drama réussi l'exploit de ne pas aborder un ton moralisateur sur le sujet et à apporter une structure plus originale que la plupart des dramas médicaux, il reste cependant, de manière générale, assez fade et superficielle. Il faut dire qu'il est trèèèès court, seulement 8 épisodes, ce qui, même pour un drama japonais, n'est pas énorme... Et comme le personnage principal est plutôt ramolo de la tambouille, il ne réussi pas tellement à devenir attachant. Certains personnages secondaires restent cependant assez sympathiques pour rendre le drama assez agréable à regarder.

Rien d'extraordinaire donc, mais de quoi vous occuper un moment si vous chercher quelque chose de rapide à regarder... Et que vous avez le coeur bien accroché, parce que ça charcute de tous les côtés !

 

Côté Corée (et là ça se complique...)


Arang and the Magistrate


http://img15.hostingpics.net/pics/335549ArangandMagistrate.jpg

 

Shin Minah et Lee Junki. Comment résister à un casting pareil ? Je me suis lancée dans ce drama sans savoir de quoi il parlait exactement... Je savais juste que c'était un saeguk / drama d'époque avec des tendances fantastiques. J'avais déjà craqué pour Minah en créature fantastique dans My Girlfriend is a Gumiho, et bavé sur Junki en costume d'époque dans Iljimae, donc un mix des deux, forcement, ça ne se refuse pas ! Et je ne regrette pas. J'ai beaucoup aimé ce drama, et les personnages principaux, tout comme les personnages secondaires, sont très bon et super attachants. Arang est une adorable jeune femme fantôme, et très vite on a envie de la prendre sous notre aile pour l'aider à enquêter sur le mystère entourant sa mort... Quant à notre cher Magistrat, cet homme arrogant et égoïste, on pend plaisir à le voir s'ouvrir aux autres et s'adoucir au contact de Arang... Quand à son serviteur et la diseuse de bonaventure, ils sont simplement hilarant !

Mais! Tout n'est pas rose non plus dans ma review de ce drama, malheureusement... En fait, il y a quelques failles au niveau de l'histoire, et beaucoup de choses que je n'ai pas compris. Mais je ne sais pas si cela vient de mes connaissances limitées en mythologie coréenne ou bien de réelles lacunes dans le scénario. Mais pour être parfaitement honnête, j'ai été totalement frustrée par la fin, à la laquelle je n'ai rien compris, ce qui m'a fait terminer le drama sur une mauvaise impression.

Mais le casting parfait et les personnages attachants valent vraiment le coup qu'on le regarde! Lancez-vous !

 

 

 

 

 

To The Beautiful You


http://img15.hostingpics.net/pics/692433TotheBeautifulYouPoster2.jpg

 

To The Beautiful You aka TTBY aka la version coréenne de Hanazakari No Kimitachi E aka une belle vitrine de promotion scintillante pour la SM Entertainment.

Je ne pense pourtant pas qu'on puisse réellement cracher sur ce dernier point. Le manga d'origine, ainsi que la version nippone, étaient eux-même basés sur un concept d'étalage de beaux gosses en veux-tu en voilà, donc ça paraît presque même logique que ce soit la SM qui reprenne ce concept en Corée pour nos exhiber ses artistes.

HanaKimi était mon tout premier drama, c'était la toute première fois que je regardais une série TV asiatique, c'est ce drama qui m'a fait tomber dans le bain, et donc forcement, il tient une place toute particulière dans mon coeur. J'avais donc quelque appréhensions quand à cette version, en me disant que personne n'arrivera jamais à la cheville de Nakatsu, ou ne fera vibre mon petit coeur comme Nanba-sempai, ou ne sera aussi adorable que Kayashima... Mais justement, TTBK ne se calque pas sur HanaKimi, et interprète le manga à sa façon, nous servant ainsi une adaptation assez différente de la version japonaise pour ne pas subir les comparaisons.

L'histoire, qui tenait tout simplement du joyeux délire et de la folie douce dans la version nippone, et ici plus posée, plus sérieuse, plus... Plus coréenne quoi. Là où Nakatsu dansait sur les tables en chanter « Homo ja nai~ », Eun Gyeol aborde de façon modérée la question de son orientation sexuelle, tout en restant cependant adorable. Sano et Tae Joon n'ont pas les mêmes démons... Et Mizuki et Jae Hee n'ont pas les mêmes motivations. Peut-être aussi tout simplement parce que la version coréenne a oublié de justifier les actes de la jeune fille, oops! Le drama aurait quand même pu être bien meilleur si ils n'avaient pas zappé ce petit (ENORME) détail scénaristique.

Le drama reste, dans l'ensemble, une bonne comédie, légère et colorée, sans pour autant proposer quoi que ce soit de réellement renversant. En même temps, l'histoire a déjà été tellement vue et revue...

Les fans de la SM apprécieront retrouver Sulli et Minho dans les rôles principaux, quelques petits caméos (EXO!), ainsi qu'une OST regorgeant des chansons d'artistes du cru.

 

 

 

 

Miss Panda And Hedgehog


http://img15.hostingpics.net/pics/150135PandaandHedgehogPoster.jpg

 

Avis aux gourmandes, ce drama a été créé pour vous! Non seulement vous pouvez baver autant que vous le voulez sur Simplhae... Euh pardon Donghae!, mais en plus ce drama a la bonne idée de se dérouler dans une pâtisserie, avec une pléiade de gâteaux plus appétissants les uns que les autres à chaque épisode. Que demande le peuple ?

J'ai lu pas mal d'avis sur ce drama, et je dois vous avouer un truc: mon avis est l'inverse de l'avis général. Qué significa ? Les gens ont tout simplement craqué sur l'OTP, ils voulaient plus de romance, et se fichaient totalement des histoires liées au sauvetage de l'entreprise, et donc ont été déçus que cet aspect finisse par prendre le dessus.

Moi c'est l'inverse: la romance ma gonflait au plus haut point, Panda était juste insupportable, et j'étais ravie que le drama se focus sur l'aspect pâtisserie et entreprise plus que sur la romance. Je sais qu'à la base, c'est une comédie romantique mais... Non, cet aspect ne m'a simplement pas convaincue.

J'adorais notre Hérisson, sa relation avec son grand-père était juste fabuleuse, adorable et extraordinaire, et je rêvais qu'il laisse tomber notre héroïne nouillasse pour se rendre compte que Won Il était l'homme de sa vie.

Dans la plupart des dramas, le héros et le rival entretiennent une relation sous haute tension, entre haine et trahison. Dans Miss P&H, le héros et son rival entretienne la relation la plus choupie adorable qu'il est possible d'entretenir, une bromance sucrée au possible, et qui nous fait dire des « Oooooh <3 » toutes les deux minutes. Alors forcement, ils ont totalement détrôné le coupe principal dans mon petit cœur !

MPAH est donc un drama super guimauve, doux, et sucré, qui se déguste avec plaisir, mais il reste le dessert et non le plat de résistance: ne vous attendez pas à quelque chose de très consistant !

 

 

 

 

Rooftop Prince


http://img15.hostingpics.net/pics/640195401pxRooftopPrince.jpg

 

La tendance de l'année dramatique 2012 ? Les voyages dans le temps ! Et Rooftop Prince ne fait pas exception à la règle en nous contant l'histoire d'un prince de la dynastie Joseon ayant vécu au XVIIIème siècle et se retrouvant soudain parachuté, avec trois de ses hommes, en 2012.

Est-ce que vous imaginez tout le potentiel comique de la chose ? Et bien sachez que ce drama m'a fait hurler de rire devant mon écran. Et pourtant, même devant une scène drôle, c'est rare que je rigole vraiment toute seule à haute voix! Mais les situations étaient tellement absurdes et bien mises en scène qu'elles en devenaient irrésistiblement hilarantes. Nos adorables « Power Rangers du Passé » découvrent la vie, et comment ne pas s'attacher à ces petites bêtes tellement attendrissantes, hein ?

Et puis autre détail important: Micky Yoochun dans le rôle principal. Et moi, c'est simple, au risque de paraître superficielle, je vous fais cette confession: je pourrais fixer son visage pendant des heures. J'adore la petite tête de ce garçon, ses yeux, son sourire... Kyah  Oui, même avec son abominable perruque serpillère qu'il arbore pendant toute la première partie du drama, et son jogging rouge immonde. Parce que malgré tout ça, ça reste Yoochun, et que kyah! (quel argument!)

Mais à part ça, j'ai beaucoup aimé l'histoire. Elle est très compliquée et alambiquée, mais elle m'a vraiment intéressée ! Et les méchants son probablement les pires méchants de Dramaland. J'avais haïs de tout mon coeur la rivale de Personal Taste, mais là, Hong Sena vient placer la barre largement au dessus, et je lui décerne officiellement le trophée de la Worst Evil Psycho Bitch. Quant à son mec, TaeMu (que j'ai appelé « T'es mou » pendant tout le drama, ahah mon humour est si fin) il est tout aussi abominable. Je suis en général une fille calme, diplomate et polie, mais les voir à l'écran m'a fait pousser des « GET YOUR FUCKING CAT FACE OUT OF MY SCREEN UGLY BITCH » ou d'autre charmants « I HATE YOU FUCKING BASTARD » (oui je jure en anglais ça passe mieux).

Vous l'aurez compris, Rooftop Prince m'a rendue particulièrement vocale, et je riais, je criais, je pleurais (et je priais pour que mes voisins n'appellent pas la police pensant vivre à côté d'une psychopathe). Mais c'est la preuve que j'étais vraiment impliquée dans ce drama et que je ne souhaitais que le meilleur pour mes petits personnages adorés (et que je me délectais des galères que rencontraient notre psychocouple détesté)

Une chose appréciable dans ce drama, c'est qu'il sort du schéma typique de la comédie romantique, à savoir le carré amoureux (le sport national en Corée du Sud), puisque les rivaux n'en sont pas vraiment, et on se concentre donc plus sur la résolution des différents « mystères » qui entourent cette histoire (mystères qui, avec un peu de jugeote, n'en sont pas vraiment). Beaucoup de gens ont critiqué la fin, mais moi je l'ai adorée! Beaucoup plus que celle de Arang and the Magistrate, par exemple.

Bref, Rooftop Prince, définitivement un de mes dramas préférés de 2012!

 

 

 

 

Queen In Hyun's Man


http://img15.hostingpics.net/pics/339145424pxQueenInhyunsMan.jpg

 

Encore une histoire de voyage dans le temps, et voici un autre jeune érudit de Joseon qui se retrouve en 2012. Après avoir adoré Rooftop Prince, j'avais envie de regarder ce drama pour 2 raisons: 1/ Voir comment le thème allait être développé et en quoi il allait différer avec RP et 2/ Yoo In Na alias la femme de ma vie que j'aime passionnément. Un jour j'irai en Corée et je la kidnapperai et je jouerai à la coiffer et à l'habiller et à la maquiller et je cuisinerai pour elle et... FOCUS! On retourne sur le drama, ok ?

Hee Jin et Boong Do s'aiment, mais ils vivent à 300 ans l'un de l'autre, et il seul moyen qu'il a pour lui rendre visite dans le futur, c'est de mettre sa vie en péril. Quelle histoire d'amour tragique ! Car contrairement à RP où notre héros était coincé en 2012, ici il peut voyager (presque) librement entre les deux époques grâce à un mystérieux talisman. Mais voilà le hic: le talisman ne peut l'expédier dans le futur que si il est en danger de mort. Et si là vous sentez déjà vos coeurs se briser, attendez un peu de faire connaissance avec les personnages en question ! On le sait déjà, Yoo In Na est l'incarnation humaine de la perfection, et il est impossible de ne pas tomber amoureux de Hee Jin, son personnage. Mais Ji Hyun Woo est tout aussi génial et zut! Ils méritent d'être heureux ensembles! Et ce drama est abominablement frustrant et joue avec nos nerfs en mettant en péril la relation entre nos deux amants adorés. Vous n'imaginez même pas à quel point j'ai pu rager contre les scénaristes !

J'ai eu du mal à me passionner pour l'histoire se déroulant dans le passé, mais je pense que c'est parce que je ne connais pas assez l'histoire de la Corée du Sud pour vraiment en comprendre toutes les subtilités. Ces passages m'ont donc un peu ennuyée, et je me suis plongée corps et âmes dans la romance de ce drama, savourant les moments qu'ils passaient ensemble, me barbant un peu le reste du temps.

Yoo In Na et Ji Hyun Woo sont réellement en couple dans la vraie vie, et ça se sent en regardant le drama: ils ont une alchimie fantastique !

QIHM est un must seen, mais si vous me demandiez de vous résumer l'histoire, j'avoue que je serai bien embêtée, car ce qui porte ce drama ce n'est clairement pas ça, mais bien la relation entre nos deux personnages principaux. Et ça vaut le coup de le regarder rien que pour ça !

 

 

 

 

 

Faith


http://img15.hostingpics.net/pics/306846Faith.jpg

 

Je n'aurai qu'une chose à dire avant de passer au suivant: Lee freaking Min Ho.

... Non je rigole, je vais malgré tout vous parler un peu de ce drama!

On continue dans la lancée des voyages dans le temps, mais avec une petite variante cette fois: dans ce drama, il s'agit d'un retour dans le passé! Notre héroïne, chirurgienne esthétique, se retrouve malgré elle entrainée au XIVème siècle par un (charmant sexy hot parfait viril chevelu) guerrier.

Visuellement parlant, ce drama est une tuerie: les costumes sont absolument magnifiques (parmi les plus beaux de saeguk qu'il m'ait été donné de voir je pense), et idem pour les décors, aussi bien le palais que les villages, qui sont superbes. Et bien évidemment, Lee Min Hot est freaking gorgeous avec ses cheveux longs et son armure et hmpffffff.

Je l'ai déjà dit, et je ne manquerai pas de le redire: il est un de mes acteurs coréens préférés. J'ai vu tous ses dramas (bon, il en a pas pléthores non plus, certes), et dans chacun, je trouvé qu'il arrivait à se glisser avec beaucoup de justesse dans la peau de son personnage... Et Faith n'est pas une exception. Il était extra en général du XIVème siècle !

J'ai aussi beaucoup aimé l'héroïne, elle avait la classe et beaucoup de jugeote. Elle était certes un peu perdue au début (mais à sa place, moi aussi j'aurais pas voulu croire ce qu'il m'arrivait), mais elle s'est très bien rattrapé sur la fin, et on est pas tombés dans le schéma classique de la jeune demoiselle en détresse à sauver, et ça, ça fait franchement plaisir. En plus de ça, ajouter Lee Philip (et son visage telleeeement expressif... Oui mais who cares ? On l'aime quand même), une flopée de personnages secondaires plus que sympathique (je me suis découvert une passion pour les Woodalchi), un méchant aux motivations inhabituelles et intéressantes, secouez, et vous obtiendrez Faith !

Le drama est certes long (24 épisodes!!!!) mais le suspens est au rendez-vous, donc au final ça passe plutôt bien.

Amateurs de dramas historiques et de beaux guerriers en armures, Faith est fait pour vous !

 

 

 

 

Shut Up ! Flower Boy Band


http://img15.hostingpics.net/pics/487652shutupflowerboyband1023.jpg

 

Alors là, mes amis, ils ont fait fort. Ce drama a pris tous mes points faibles, les a mélangés, et me les a recraché à la figure durant 16 épisodes qui ont hanté mes nuits et fait arriver à la fac avec des cernes monstrueuses sur le visage le lendemain.

La recette ? C'est assez simple: vous prenez une bande de beaux gosses (que nos amis coréens appellent des « flower boys », mais ça c'est l'héritage de Boys Over Flowers) dont notamment L de Infinite (aka le mec que je pourrais juste regarder son visage pendant des heures sans me lasser) et Kang Sung Joon (que j'ai adoré dans White Christmas), vous ajoutez une bonne OST bien rock, une pincée de guyliner, une lichette d'histoire de love, et vous arrosez le tout d'une dose de bromance bien costaud, et vous obtenez Shut Up! Flower Boy Band. Ça donne envie, hein ?

Ne vous fiez pas au « Flower Boy Band » du titre, il n'est pas question d'un boys band mielleux mais bien de petits jeunots qui gratouillent sur leur instruments.

Ce drama fait partie d'une série de dramas lancés par la chaîne TVN, les « Flower Boys »... Le premier était « Flower Boys Ramyun Shop », et celui de 2013, « Flower Boy Next Door » étant actuellement en plein tournage. Les histoires sont toutes indépendantes les unes des autres, et peuvent être visionnés dans n'importe quel ordre... J'ai d'ailleurs regardé Boy Band avant Ramyun Shop.

Le scénario est assez simple: une bande de jeunes musiciens rebelles voient leur vie basculer le jour où l'un d'entre eux inscrit leur groupe à une compétition pour signer un contrat avec une grosse major. Mais ce drama a un truc en plus, ce petit truc qui peut réussir à élever un drama banal au rang de drama à voir absolument: des personnages extras. Le liens qui unie notre petit groupe d'ami et très fort et très émouvant, et j'ai adoré la relation qu'ils entretenaient. On s'attache vraiment à eux très vite, et on a l'impression de faire partie de leur bande, et on a vraiment envie de les soutenir quand ils ont des soucis, et de rire avec eux quand ils sont heureux.

C'est un drama qui est vraiment réussi, qui a un petit goût doux-amer, comme l'adolescence. Il est très bien filmé, et certaines images sont vraiment belles, on sent que c'est très soigné. Et enfin, pour ne rien gâcher, l'OST est un vrai délice (Wake Up est ma nouvelle sonnerie de téléphone ahah)

 

 

 

 

 

Reply 1997


http://img15.hostingpics.net/pics/625472reply19971134.jpg

 

Alerte drama culte ! Reply 1997 (aussi connu sous le nom de Answer Me 1997) est une petite perle qui s'est imposée comme un nouveau drama incontournable. On replonge dans les années 90 en compagnie d'une bande d'adultes qui se remémorent leurs souvenirs d'adolescents, l'année de leurs 18 ans: 1997. L'âge d'or des VHS, beepers et autres tamagochis, quand se connecter à Internet était un véritable défi et l'enregistrement d'une émission avec un magnétoscope tout un art. C'est avec beaucoup de justesse, d'émotions et de nostalgie que nos protagonistes nous racontent ce qu'ils considèrent être les plus belles années de leurs vie, quand ils n'étaient pas encore vraiment des adultes, ni plus des enfants. L'âge sacré du premier amour (fructueux ou non...), l'âge aussi où on tapisse sa chambre avec des posters de ses idoles et où on est « tellement incompris » par nos parents, où on rêve d'indépendance mais qu'on se rend vite compte qu'on a bien du mal à se débrouiller seuls.

Les situations que rencontrent les héros de Reply 1997, on les a tous vécus. On a pas de scénario compliqué ou extravaguant, juste un récit du quotidien qui nous touche pile là où ça pince notre petit coeur, parce qu'il est tellement facile de s'identifier à leurs expériences. Qu'on soit ado en France ou en Corée, en 1997 ou en 2007 (quand j'avais 16 ans^^), finalement nos préoccupations, nos rêves, et nos espoirs sont vraiment semblables, et ce drama réussi donc, par sa simplicité, à faire mouche et à parler à tout le monde. Un petit retour encore plus loin dans le passé, à l'époque où les parents de nos protagonistes étaient ados, nous le prouve. Le ton n'est pas du tout moralisateur, on cherche pas à nous dire « là le héros fait une bêtise c'est pas bien! », le drama se contente d'observer, et les bonds entre passé et présent nous permettent de comprendre l'influence de certains actes sur l'avenir de nos personnages.

C'est drôle, c'est triste, ce n'est ni une comédie ni un mélodrame, c'est juste un drama à l'image de la vie, avec des hauts et des bas.

Si vous ne vous êtes pas encore jetés dessus, n'hésitez plus une seconde !

 

 

 

 

Que dire pour conclure cette petite review des dramas de 2012 ? On a eu, dans l'ensemble, une très très bonne année, très riche en bons drama. La tendance était clairement au voyage dans le temps, mais les dramas abordant ce thème étaient suffisamment variés et bien réalisés pour ne pas devenir redondant.

Les trois dramas à voir absolument ? Rooftop Prince, Shut Up! Flower Boy Band, et Reply 1997.

Les dramas de 2012 que je n'ai pas encore vus, mais que je compte bien regarder: Cheongdamdong Alice, School 2013, The King Of Drama, The Bridal Mask, et Innocent Man.

Yep, encore du pain sur la planche ! HWAITING~ <3

 

 

 

Repost 0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 17:40

Cleopatra na Onnatachi

http://www.nautiljon.com/images/drama/00/38/cleopatra_na_onnatachi_1083.jpg?1339353793

 

Fiche technique:

 

Titre: クレオパトラな女たち
Titre (romaji): Cleopatra na Onnatachi
Genre: Médical
Episodes: 8
Chaine de diffusion: NTV
Année de diffusion: 2012


 

Casting:

Sato Ryuta : Kishi Minetaro
Kitano Kie : Kishitani Aoi
Miura Shohei : Tomisaka Shoji
Inamori Izumi : Ichii Mutsumi
Ayano Gou : Kurosaki Yu

...

 

Synopsis:

 

Kishi Minetaro est un jeune médecin très doué, spécialiste de la chirurgie reconstructrice (grands brûlés, ...). Pour rembourser les dettes de son père, il trouve un travail dans une clinique de chirurgie esthétique, un milieu beaucoup plus lucratif. Mais son aversion pour la gente féminine et ses préjugés quand à cette pratique vont rendre son intégration difficile !

 

Mon avis:


Oh diantre! Ça faisait franchement longtemps que j'avais pas écris un article ici, et encore moins à propos d'un drama ! D:

Mais voilà, si j'ai décidé de vous parler de Cleopatra na Onnatachi, ce n'est pas par hasard, c'est parce que l'on me l'a demandé.

C'est mon GURU, ma très chère Mila, qui m'a demandé mon avis sur la chose, et du coup je me suis dit « tant qu'à faire, autant en profiter pour écrire un article dessus! ». Donc j'ai lancé ce drama (très court, 8 épisodes de 45 minutes), sans trop savoir à quoi m'attendre. Mais bon, il y avait Kitano Kie au casting, et moi je l'adore cette petite.

Je m'imaginais tomber sur un drama moralisateur (« la chirurgie esthétique c'est le maaal » ou bien « se faire refasse le visage c'est trop cool <3 ») avec un schéma répétitif de type: un patient donc on résout les problèmes par épisode. Et bien non. En fait, le drama reste assez neutre quant au thème de la chirurgie, on voit qu'il y a des bons côtés comme des moins bons, certaines personnages sont plutôt contre, d'autres plutôt pour, et le message serait donc plutôt quelque chose comme: « C'est votre corps, c'est un choix que personne d'autre que vous ne peut faire ».

Parce qu'en réalité, le drama parle plus des femmes de la clinique de que des patients. Notre héros n'y connais rien aux femmes et les méprise, ayant été abandonné par sa mère quand il était petit, et donc en travaillant dans cette clinique au personnel entièrement féminin, il découvre petit à petit comment elles fonctionnent, à quoi elles pensent, ...

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_m2d1hc463B1qg2hhqo1_500.jpg

 

Au niveau du scénario, ce drama reste donc tout ce qu'il y a de plus banal, même si le fait qu'il ne soit pas tombé dans la routine classique « un patient et ses problèmes par épisode » est vraiment appréciable pour un drama de ce type.

Et en plus, le héros est totalement insipide. Il est profondément gentil, mais pas attachant pour autant... Plutôt le gentil naïf / niaisou qu'on a envie de secouer 5 fois par épisodes, un peu agaçant sur les bords. C'est un peu un plat de coquillette ce personnage: appréciable, une valeur sûre, on peut toujours compter dessus, mais qu'est-ce que c'est fade, basique et sans surprise !

Et en plus, il vit une pseudo histoire de grand amour sortie du chapeau sur la fin du drama avec une femme irritante au possible. Leur histoire ne rime à rien, elle ne tient pas debout (du type « du jour au lendemain je tombe amoureux/se et plaque ma vie pour toi (alors qu'on a même pas eu droit à un bisou à l'écran donc on est pas crédibles) »). Voilà, donc avec un scénario raplapla et deux personnages principaux à baffer, le drama ne partait pas vraiment sur une bonne base. Et pourtant ! Au final, il n'était pas si mal que ça, parce que quelques personnages ont réussi à le sauver.

http://24.media.tumblr.com/tumblr_m3upxpuLwg1qenqvto2_1280.jpg

(L'uniforme des infirmières trop cuuuute kyah)

Premièrement, j'ai craqué pour « Inchou », la patronne de la clinique. J'ai trouvé que c'était une femme admirable, très charismatique, et elle a même réussi à me faire verser une petite larme vers la fin du drama. Pas parce que j'étais triste, mais parce que j'étais fière d'elle. Une femme forte et déterminée, qui a la classe, et une parfaite leadeuse pour tous ce petit monde! Longue vie à Inchou!

 

Ensuite, j'ai beaucoup aimé Ao-chan (Kitano Kie <3), une des infirmières de la clinique. Même si au début elle apparaît comme une fille superficielle, au fil de la série, elle prend de l'importance, et sur la fin, j'adhère complètement. Elle envoie du: « J'étais pas belle, alors j'ai décidé de me faire refaire le visage. Impossible de retourner en arrière, ce qui est fait est fait, ça fait partie de moi maintenant, alors si ça ne vous convient pas, passez votre chemin » pile poil quand il faut, et elle apprend à mieux vivre avec elle-même. En plus, j'adore son amitié avec Yu, comment ils se sont trouvés...


http://25.media.tumblr.com/tumblr_m2sm1b6u0V1qe78mso1_r2_500.gif

 

Parce que oui, on y vient: YU. Il m'a fallut arriver au deuxième épisode pour comprendre qu'il était pas en couple avec Mine, le personnage principal. Moi je me disais: « Well done drama ! Tu inclus un couple gay sans en faire tout un fromage ni en présentant ça comme la storyline principale, mais au contraire en traitant ça comme un élément parfaitement banal: je suis fière de toi! ». Mais voilà, je me trompais sur toute la ligne: ils étaient pas en couple, juste coloc. Ah. Non parce que je veux pas dire, mais Mine et Yu ont quand même une bien meilleure alchimie que Mine et l'autre chi*use qui prétend être la femme de sa vie. Yep yep. Mais de toute façon, c'est bien fait pour lui, parce que Yu est trop bien pour Mine.

C'est un personnage qui m'a rappelé un autre personnage de drama ayant rendu mon coeur tout mou et malléable cette année: Joon Hee de Reply 1997. Oui, la comparaison est facile, mais elle est inévitable: ils ont la même storyline, traitée de la même façon, ET CA FAIT MAL. Parce que ce sont des garçons extraordinaires, et on leur souhaite d'être heureux, mais malheureusement à dramaland il n'y a pas encore de place au soleil pour les gays, qui sont condamnés à briser nos cœurs à grand coup de belles histoires à sens unique. Mais j'ai confiance, un jour, il se passera ce que l'on attendait tous en regardant Panda and Hedgehog: le héros quittera l'héroïne nouillasse pour le « rival » avec qui il avait une relation adorable réchauffant nos petits coeurs. Un peu de patience, ça arrivera...

Mais de toute façon, j'ai décrété que j'aimais Yu à la minute où on a découvert son chez lui et sa passion: visiter des usines. Parce que voilà, je vais vous révéler un secret: j'adooooore l'architecture industrielle et rien ne me fascine plus qu'une immense usine toute illuminée la nuit au bord de l'autoroute. C'est hypnotisant, on dirait... Comme une sorte de ville du futur miniature. Mais d'habitude, quand je dis ça aux gens, ils me disent « T'es dingue! C'est trop moche! ». J'étais une incomprise, puis j'ai rencontré Yu.


http://25.media.tumblr.com/tumblr_m5tdlisA141qdvcx5o1_500.gif

 

Pour conclure, que dire de Cleopatra na Onnatachi ? C'est un drama tout ce qu'il y a de plus banal, qui n'est cependant pas désagréable (dans la mesure où ça ne vous dérange pas de voir des nez se faire poncer, des poitrines se faire charcuter, des grains de beauté se faire découper... Oui, on ne nous épargne pas certaines opérations...). Les personnages principaux sont loin d'être palpitant, mais certains personnages secondaires s'avèrent cependant particulièrement attachant, et on suit avec plaisir leur évolution. Et puis le drama est trèèèèès court, donc idéal si vous cherchez quelque chose de rapide à regarder !

 

BONUS! (parce que c'est dans le thème)

 

 

 

 

 

Repost 0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 17:36

 

Personal Taste

 

http://img718.imageshack.us/img718/5313/52871795.png

 

Fiche Technique:

Titre: 개인의 취향

Titre (romanisé): Gaeinui Chwihyang

Titre (anglais): Personal Taste / Personal Preference / Gae In's Taste

Genre: Romance, Comédie

Episodes: 16

Année de diffusion: 2010

Chaine de diffusion: MBC

 

Casting:

Son Ye Jin > Park Gae In

Lee Min Ho > Jeon Jin Ho

Kim Ji Suk > Han Chang Ryul

Wang Ji Hye > Kim In Hee

 

Synopsis:

Jin Ho est un jeune architecte prometteur et ambitieux. Afin de remporter la réalisation d'un grand projet d'agrandissement d'un galerie d'art, il décide de s'inspirer de Sanggojae, une création d'un grand architecte, le professeur Park, mêlant maison traditionnelle coréenne et modernité. Le problème est que l'accès à ce petit bijoux est particulièrement bien gardé. Par hasard, il rencontre Park Gae In, la fille du professeur. Elle est à la recherche d'un colocataire, mais vient d'être trahie par son petit ami et un de ses collègues de travail, ce qui fait qu'elle ne veut plus aucun contact avec les hommes. Par « chance », suite à un quiproquo, elle s'imagine que Jin Ho est gay et, pensant qu'elle n'aura donc aucun problème avec lui, elle accepte qu'il s'installe à Sanggojae avec elle. Mais Jin Ho va vite comprendre que ce n'est pas si simple de se faire passer pour quelqu'un qu'on est pas...

 

Mon Avis:

 

J'ai l'impression que je ne vais pas avoir grand chose à raconter sur ce drama. C'est pas que j'ai pas aimé, hein! Non non non! J'ai bien aimé^^ Mais j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand chose, en fait... Hm, laissez-moi vous expliquer!


http://img3.imageshack.us/img3/7752/ptmotel.png

On fait toujours des rencontres intéressantes, la nuit, dans les motels...

 

Outre le fait d'avoir Lee Min Ho (<3) dans le rôle principal, c'est aussi le synopsis qui m'a donné envie de le regarder. Le type qui se fait passer pour un gay pour vivre avec une femme, ça promet des situations amusantes, non? Et effectivement, c'était le cas. On a eu droit à plusieurs quiproquos bien sympathiques (la fameuse scène de l'ascenseur, par exemple), des petites scènes bien choupettes, et des personnages très drôles. Une des caractéristiques des k-dramas, je trouve, c'est que parfois ils sont longs à démarrer. Je dis pas que c'est un défaut, hein, mais ils prennent tout leur temps pour bien tout mettre en place. Genre comme dans The First Shop Of Coffee Prince, qui, d'après le synopsis raconte l'histoire d'une fille qui se fait passer pour un mec pour travailler dans un café où le personnel est strictement masculin... Et en réalité, ils ne commencent à bosser dans ce café que dans l'épisode 4... Et où, du coup, les 3 premières heures de la série sont destinées à nous présenter les personnages en long, en large, et en travers, avant de réellement rentrer dans le vif du sujet. Et bien dans Personal Taste, c'est un peu ça aussi. C'est très long à se mettre en place, parce que toute l'histoire avec les architectes est bien tarabiscotée, et on a droit en prime à l'histoire de coeur ratée de Gae In. Donc en fait, à la fin du premier épisode, après une heure à avoir regardé la série, les personnages principaux ne se connaissent pas. Enfin si, ils ont échangé quelques mots quand ils se sont croisés vite fait, mais c'est tout. Et, si c'est une histoire de collocation, il faut quand même attendre a fin du 2ème épisode pour qu'ils s'installent ensembles. Donc, en gros, on a droit, comme pour Coffee Prince, à 2h de présentation des personnages, principaux et secondaires, comment ils vivent, leurs caractères, leurs relations,..., avant de vraiment commencer l'histoire.

Ainsi, quand on regarde le drama (comme moi), parce que l'histoire de la cohabitation paraît amusante, et bien on s'enquiquine un peu au début, parce que c'est quand même longuet à se mettre en place.

 

http://img716.imageshack.us/img716/4499/ptmassacre.png

Gae In n'est pas contente. Et elle nous le montre bien.

 

Ensuite, ça y est, nos héros sont installés, on a eu notre loooongue intro, on les connait donc bien, on peut rentrer dans le vif du sujet! ... Et bien je crois que je ne serais pas vraiment capable de vous raconter ce qu'il se passe, justement, dans la suite xD Tout simplement parce qu'il ne se passe pas grand chose. On a droit à plein de petites scènes mignonnes, drôles, attendrissante, c'est super choupinou mais... Disons qu'on a pas vraiment une histoire qui avance. Si l'idée du faux coloc' gay était bonne, on s'aperçoit vite que le scénario n'est pas aussi original qu'on aurait pu le souhaiter, et qu'au contraire, on tourne un peu en rond. Disons que jusqu'à l'épisode 10 environ ( moins les deux premiers épisodes qui étaient une longue intro), on a pas grand chose. Ca nous fait donc 8 épisodes de presque rien, et dans un drama de 16 épisodes, ça fait beaucoup quand même. Je ne dis pas que c'est ennuyeux, non non, l'histoire est agréable, mais ça ne bouge pas beaucoup... Ou alors quand ça bouge, c'est très lent. En revanche, à partir de l'épisode 10, les choses changent, le rythme devient un peu plus rapide, et le tout devient plus intéressant. Ce qui est dommage, c'est que justement, ce qui déclenche cette accélération c'est SPOILER [ le fait que Gae In découvre que Jin Ho n'est pas gay. En gros, l'histoire commence à vraiment devenir addictive à ce moment là, alors que au contraire, à la base, on regarde plutôt le drama pour suivre l'histoire du faux gay. Donc je pense qu'il y a une grosse faille à ce niveau là.]


http://img824.imageshack.us/img824/6946/ptpull.png

Sang Joon VS Tae Hoon, lequel remportera le coeur de Jin Ho ? ;)

 

Pour ce qui est des personnages, nous avons toute une joyeuse bande d'alcooliques. Effectivement, je ne crois pas avoir réussi à voir un épisode où ils ne boivent pas d'alcool. Si vous en trouvez un, dites moi lequel, parce que je crois vraiment pas qu'il n'y en a pas! Dès qu'ils ont le moindre petit problème, hop! Sortez-les bouteilles! Sérieusement, je crois qu'ils étaient ronds comme des queues de pelles pendant la moitié du drama. Presque tout les personnages ont eu droit à une scène du style « Olala, je suis trop bourré, je vais dire nimporte nawak pour mettre les autres personnages dans le caca...  » Bon, ça arrive qu'on voit ce genre de scène dans un drama, mais à ce point?? Ils sont sponsorisés par des marques de spiritueux ou quoi? On nous vente les mérites de tel ou tel personnage qui tiens trop bien l'alcool, la preuve en image... Père et fils veulent se réconcilier? Quoi de mieux que de se bourrer la gueule jusqu'au petit matin? Vous voulez parler à votre ex? Et hop, une grande bouteille cul-sec et tout ira mieux! La drague pour les nulles: buvez jusqu'à ne plus pouvoir tenir debout et attendez que l'homme que vous convoitez vous porte chez vous. Disons que j'ai trouvé que c'était un peu too much.

 

http://img692.imageshack.us/img692/8493/ptmoustache.png

Dans l'ensemble, c'est quand même un drama plein de gaytée^^

 

Au niveau des deux protagonistes, j'ai pas énormément de choses à dire. Lee Min Ho est « kyaaaah~ », pour ne pas changer, son personnage est mignon comme tout, même si au départ il est un peu froid... Mais disons que j'avais quand même préféré Min Ho dans Boys Before Flowers. Il était absolument génial et beaucoup plus expressif dans le rôle de Goo Jun Pyo, et du coup, j'avoue que, même si il se débrouillait très bien dans Personal Taste, j'ai quand même été un peu déçue. Par contre, je serai toujours fascinée par les jambes de Lee Min Ho. Elles sont absolument immenses! Et en plus, à cause de ces horreurs de pantalons trop hype-fashion coréen qui remonte au dessus des chevilles, elles paraissent encore plus immense. Voilà, donc si un jour vos amis vous disent « ahaha, les asiatiques ils ont tout petits », montrez leur une photo de Min Ho, ça leur fermera le clapet.

Pour Gae In, au début, elle m'énervait. J'avais vraiment envie de la frapper très très fort tellement elle était tarte. Et puis finalement, elle a commencé à devenir un peu plus potable au fil des épisodes, et j'ai commencé à m'attacher à elle... Mais c'était pas gagné d'avance! Dans l'ensemble, c'est vrai qu'elle est choupette quand même... Par contre, j'ai trouvé que physiquement, elle faisait trop vieille par rapport à Min Ho, et du coup ça faisait super bizarre.

Le couple de rivaux était à frapper. Le mec était un gros crétin profiteur trop pathétique, et la nana la plus grosse sal*pe que j'ai jamais vu! Si une fille comme ça existe vraiment, il faut l'abattre, et vite! En plus elle était totalement ridicule avec ses manières d'agir de gamine. Elle se la joue « grande dame sexy et mature » mais c'est la première à aller voir l'héroïne pour lui dire « ahaha, ton chéri il m'aime et pas toi, na na na na nèèèèèreuh ». Bref, le genre vraiment soulante qui réussi à nous énerver à travers l'écran.

Sinon, un autre personnage qui m'a marqué: le type du musée, Choi Do Bin. J'ai vraiment eu pitié de lui tout le long du drama, il est vraiment trop pathétique. Surtout qu'il s'accroche à son truc, on a envie de lui dire « Hey coco, laisse tomber, tu vas juste réussir à te faire bien bien mal... », mais non, ils est super persistant. Bref, des fois, j'ai eu vraiment mal pour lui.

En revanche, j'ai adoré Sang Joon, le bras droit de Jin Ho. Mais qu'est-ce qu'il a pu me faire marrer ce type! Mais malgré tout, c'était pas le guignol de service, il avait un côté plus « humain » dans le sens où il n'était pas toujours très gentil, mais qu'il était loin d'être méchant non plus. Il était parfois un peu boulet, mais rien de vraiment horrible. Bref, je l'ai beaucoup aimé. Oh, et en passant, je vous dit juste que j'ai bien aimé Kim Tae Hoon, joué par Im Seul Ong du groupe 2AM (parce qu'ils sont trop choupinous ces petits gars^^).


http://img3.imageshack.us/img3/1081/pttoilette.png

Rôôôh, mais si Min Ho, je l'aime bien quand même ton drama! <3

 

Voilà, je crois que j'ai à peu près fait le tour... L'OST était plutôt moyenne, y'a pas une chanson qui m'a particulièrement plu. En revanche, j'ai craqué pour Sanggojae. C'est vraiment très très beau, moi aussi je veux y habiter (et accessoirement être la coloc' de Lee Min Ho...)

Donc vous l'aurez compris, dans l'ensemble, c'est un drama mignon et sympathique, assez frais, agréable à regarder, mais qui casse pas des briques non plus. Lee Min Ho est très bon, mais comme dans son drama précédent il avait placé la barre très haut en étant génialissimement excellent, c'est un peu décevant. Même si ça se regarde rapidement, on y prend quand même du plaisir.

 

Repost 0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 10:39

 

Byakuyakou


http://img697.imageshack.us/img697/5614/byakuyakou.png

 

 

Fiche Technique:

Titre: 白夜行

Titre (romaji): Byakuyakou

Genre: Glauque, Suspens, Policier, Romance

Episodes: 11

Année de diffusion: 2006

Chaine de diffusion: TBS

Générique: Kase de Shibasaki Kou

 

Casting:

Yamada Takayuki > Kirihara Ryouji

Izumisawa Yuuki > Kirihara Ryouji (enfant)

Ayase Haruka > Karasawa Yukiho

Fukuda Mayuko > Nishimoto (Karasawa) Yukiho (enfant)

Takeda Tetsuya > Sasagaki Junzo

 

Synopsis:

Kirihara Ryouji est un jeune garçon de 11 ans qui tombe amoureux d'une fille de son âge, Nishimoto Yukiho. Tout les deux, pour fuir leurs familles à problèmes, ils passent de longues heures à la bibliothèque, où ils apprennent à ce connaître. Un jour, une tragédie se produit, et les deux enfants commettent chacun un acte impardonnable, dans le but de protéger l'autre. Ce n'est alors que le début d'un cercle vicieux, une spirale infernale qui va peu à peu les dévorer et les plonger dans les ténèbres les plus profondes.

 

Mon Avis:

 

Mention Spéciale.

 

Décidément, je ne pouvais pas classer ce drama dans mes « coups de cœur ». En effet, ce terme à une connotation trop joyeuse, presque festive, qui ne peut pas s'appliquer à ce drama. J'ai donc décidé d'utiliser le terme « mention spéciale », qui est plus neutre. Sachez donc que les « mentions spéciales » sont des dramas que je vous recommande, mais qui sont beaucoup plus sombre et plus sérieux et que les « coups de cœur ».


http://img6.imageshack.us/img6/1451/byombre.png

La promesse de deux enfants.

 

Et en effet, pour être sombre, le moins qu'on puisse dire, c'est que Byakuyakou est une histoire très sombre. En faite, j'utiliserais plutôt le terme « glauque ». Je ne vous révèlerai pas les clés de l'intrigue, mais il faut savoir que ce drama suit les aventures de deux personnes qui ont commis des actes irréparables, et qui, pour se protéger, vont devoir continuer à en commettre. Depuis la perte de leur innocence dans leur enfance, puis de la fin de leur adolescence jusqu'au début de l'âge adulte, on suit les péripéties de deux personnes qui n'ont pas été épargnées par la vie. On ne peut les qualifier ni de victimes, ni de coupables. Ils ont fait des choix, bons ou mauvais, qu'ils doivent maintenant assumer. On ne peut pas non plus les juger, car malgré tout les actes horribles qu'ils ont commis, ils en ont vécus des semblables. Vous l'aurez compris, Byakuyakou, c'est une histoire particulièrement compliquée, et qui s'intéresse à la psychologie de deux individus monstrueux. En effet, on suit leurs pensées, leurs évolution à travers les années, et ce qui est un peu étrange, dans un sens, c'est qu'on s'attache à eux, et qu'on est « de leur côté » en quelque sorte. On connait les crimes horribles qu'ils ont commis, et pourtant, on souhaite qu'ils échappent à la policier, on en vient à détester l'inspecteur (qui, si on prend du recul et que l'on réfléchi bien, ne fait que son boulot...), et on aimerait qu'ils s'en sortent sans problèmes, alors qu'ils on commis des actes absolument atroces et impardonnables.

 

http://img193.imageshack.us/img193/8083/byryouji.png

Yamada Takayuki dans le rôle de Ryouji.

 

Byakuyakou est donc une histoire horrible, mais c'est aussi l'histoire triste de deux êtres complètement perdus, et qui ne peuvent se raccrocher qu'à eux-même. Perso, j'ai pleuré des litres devant ce drama. Quand il s'apprêtaient à faire quelque chose de mal, par exemple, j'en avait les larmes aux yeux et je n'avais qu'une envie: qu'ils arrêtent tout. En fait, j'avais mal pour eux chaque fois qu'ils devaient commettre un nouveau crime. Et puis, c'est bête à dire, mais une des très rares scènes joyeuses (au bain publique, pour ceux qui ont vu le drama^^), a failli me faire pleurer aussi. C'est une des rares fois où l'on voit le personnage concerné aussi « vivant », et ça m'a presque émue au larme (mais il ne faut pas oublié que je suis une petite nature). C'est une histoire qui m'a quand même pas mal boulversée.

Juste un petit mot sur la fin. Rassurez-vous, je ne veux pas vous la raconter, mais je tenais quand même à dire que je l'ai beaucoup appréciée. J'avais un peu peur de ce que cela allait donner, mais je l'ai trouvée très juste, j'ai trouvé qu'elle concluait bien ce drama, ce qui n'était pas facile.

 

http://img197.imageshack.us/img197/8895/bytoilettes.png

Yamada et Ayase.

 

Karasawa Yuriko est interprétée par une actrice que j'aime beaucoup, Ayase Haruka (déjà vue dans Tatta Hitotsu No Koi ou Mr Brain). Dans ce rôle, elle se débrouille particulièrement bien car elle parvient à faire ressortir toute la sensibilité et la fragilité de son personnage, en se débrouillant cependant pour en faire sortir toute la monstruosité. Et en plus, elle est vraiment très très belle, ce qui fait que la voir agir de façon aussi abominable est poignant, parce que ses paroles ne s'accordent pas du tout avec son visage d'ange.

C'est Yamada Takayuki qui joue Kirihara Ryouji. J'ai découvert YamaTaka (son nom est trop long, j'ai la flemme...) dans ce drama, et ensuite je l'ai vu dans Long Love Letter, ce qui a confirmé ce que je pensais déjà: j'adore ce type. Y'a aucun doute, c'est vraiment un très bon acteur. Si j'ai autant pleuré devant ce drama, c'est vraiment principalement à cause de lui.... Et pas juste dans les scènes tristes! Au contraire, il a même réussi à me flanquer les larmes aux yeux dans une scène mignonne et pleine d'espoir (encore une fois -> les bains publiques). Bref, vraiment une très bonne performance d'acteur dans ce drama (et dans Long Love Letter, dont je finirai bien par parler un jour, aussi!)

Enfin, je pense qu'il est aussi important, même si on ne les voit que dans le premier épisode, de souligner la prestation des enfants! Certaines scènes qu'ils doivent jouer ne sont pas faciles, mais il s'en sortent très très bien. Donc bravo à eux!

http://img710.imageshack.us/img710/3801/byenfants.png

Yukiho et Ryouji, enfants.

 

Au niveau des personnages secondaires... Hm, il y en a beaucoup, mais j'en ai retenu quelques uns.

Déjà, forcement, un personnage un peu plus que secondaire: Sasagaki, le flic chargé de l'enquête. Globalement, je l'ai trouvé très bon, mais il y a des moments où, pendant quelques secondes, son jeu déconnait complètement. Disons qu'il a eu quelques ratés dans le drama, mais qu'au final, si on oublie ses petits détails, il s'en sort bien.

Ensuite, on a Koike Keisuke, qui joue le « bras droit » de Ryouji pendant une bonne partie du drama. J'avais reconnu « le mec qu'on oublie parce que il a un cast de malade à côté » de Gokusen (bah oui, quand Kame est à côté, accompagné de Mokomichi, Akanishi, et même Teppei, c'est dur de se démarquer...), mais surtout, j'ai été choquée d'apprendre que c'est li qui joue mon cher Masumi-chan dans Nodame Cantabile... Disons que ça le change complètement^^ Bref, dans Byakuyakou, ça a été un de mes personnages préférés! C'est un type à qui on s'attache facilement, et qui apporte un peu d'humanité et d'humour dans une histoire qui en manque cruellement. Et puis bon, vous l'aurez compris, une de mes scènes préférées = les bains publiques, or, il joue dedans, donc forcement, j'aime ce personnage.

Enfin, il y a un autre personnage donc je tenais absolument à parler: l'infirmière. Zut, je me souviens plus si elle est infirmière ou pharmacienne... Bref, je vous en dis pas trop pour ceux qui ne l'ont pas vu, parce qu'elle apparaît plutôt vers la fin du drama, mais je l'ai vraiment beaucoup beaucoup aimée.

Ceux dont je n'ai pas parlé étaient aussi plutôt bons: la mère de Ryouji, la meilleur amie de Yukiho, et d'autres que je ne peux pas citer car ce serait vous spoiler, mais il faut savoir que les personnages sont tous très intéressants!

 

http://img153.imageshack.us/img153/1977/byyuki.png

Alors, Yukiho: victime ou coupable?

 

D'un point de vu plus technique, pas grand chose à dire sur la mise en scène, si ce n'est qu'elle m'a semblé plutôt classique. Les images et les couleurs sont assez ternes dans l'ensemble, ce qui contribue à l'ambiance sombre et glauque du drama. On voit souvent des dramas avec des couleurs flashy et un ciel bleu éclatant, ici, le ciel est souvent gris, et tout est grisâtre, ou dans des teintes un peu marron. En revanche, la musique du générique de fin est vraiment très très belle. J'ai beaucoup aimé cette chanson... D'ailleurs, je l'avais téléchargée et mise dans mon MP3, mais à chaque fois que j'écoutais en aléatoire et qu'elle arrivait, je la zappait, parce qu'elle me faisait un drôle de pincement au cœur en me faisant repenser à toute cette histoire. D'ailleurs, je vous met une vidéo du générique, qui en plus, est plein de jolie images, assez symboliques par rapport au drama, et très agréable:

 

 

 

 

 

Bref, vous l'aurez compris, Byakuakou est un drama que je vous recommande vivement... Mais il faut savoir à quoi s'attendre, en le regardant. C'est une histoire difficile, qui risque de beaucoup toucher les plus sensibles. Je vous conseille néanmoins d'y jeter un coup d'œil. Perso, c'est un drama que j'ai regardé très vite, car je voulais absolument savoir comment ils allaient s'en sortir. Même si c'est une histoire sombre et déprimante, il y a parfois une petite lueur d'espoir qui apparaît, et qui rend ce drama « supportable », dans le sens où parfois, on a quand même droit à quelques petites scènes bien glauques. Rassurez vous, c'est un drama, donc pas d'images ultra violentes ou choquantes, on reste la plupart du temps dans l'implicite.

 

 

Repost 0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 17:09

 

Nodame Cantabile

 

http://img580.imageshack.us/img580/2793/89073765.png

 

Fiche Technique:

 

Titre: のだめカンタービレ

Titre (romaji): Nodame Cantabile

Genre: Comédie, Musique, Romance (un tout petit peu...)

Episodes: 11

Année de diffusion: 2006

Chaine de diffusion: Fuji TV

 

(Il existe deux épisodes spéciaux et de deux films, qui seront traités dans des articles à part)

 

Casting:

Ueno Juri > Noda Megumi

Tamaki Hiroshi > Chiaki Shinichi

Eita > Mine Ryutaro

Koide Keisuke > Okuyama Masumi

Mizukawa Asami > Miki Kiyora

Saeko > Saku Sakura

Takenaka Naoto > Franz Strezemann

 

Synopsis:

 

Chiaki Shinichi est un jeune prodige de la musique classique, qui semble promis à une carrière prestigieuse... Si seulement il pouvait partir étudier à l'étranger! Car le problème, c'est que Chiaki a la phobie de l'avion et du bateau... L'élève modèle se retrouve donc à devoir se contenter d'une académie japonaise si il veut un jour réaliser son rêve de devenir chef d'orchestre. Il va y faire la rencontre de toute une petite bande d'élèves plus déjantés les uns que les autres, à commencer par la très originale « Nodame », qui s'avère être sa voisine de palier...

 

Mon Avis:

 

C'est un COUP DE COEUR <3

 

Il n'y a pas que la langue et le format qui distinguent le J-drama de la série américaine. Je m'en suis bien vite rendue compte devant mon tout premier drama, Hanazakari No Kimitachi E. Bon, il y a aussi que la très grande majorité des acteurs sont bruns aux yeux bridés, ce qui fait qu'il est au début parfois difficile de les différencier... Mais là n'est pas la question. Ce qui distingue la comédie japonaise de la comédie américaine, c'est le degré de nimporte nawak totale dans lequel elle sombre. Même dans les séries américaines, quand on trouve des grands nimporte nawak, souvent, c'est quand même souvent avec un côté provocateur, politiquement incorrect, une volonté de plaire et d'attirer celui qui regarde en l'intriguant. Je trouve que ce qui caractérise la comédie nipponne, c'est qu'on dirait qu'ils n'en ont absolument rien à faire de savoir si le drama sera un succès et si ils réussiront à se faire un max de thunes dessus, on a plutôt l'impression que les scénaristes et les acteurs se sont tapé un gros gros gros délire, auquel ils nous invitent joyeusement à participer. C'est ce feeling qu'on trouve dans Hana Kimi, mais aussi dans Nodame Cantabile.

 

http://img818.imageshack.us/img818/5452/ncmine.png

Mine et sa crinière blonde nous font une démonstration de rockattitude!

 

Au départ, l'histoire peut ne pas vraiment attirer... « C'est l'histoire d'un musicien prodige qui veut devenir chef d'orchestre », ça peut paraître gnangnan... Sauf que c'est raconté de façon absurde, délirante, drôle et mignonne. Tout est prétexte au rire, les situations sont souvent ridicule (la scène de l'accident d'avion = le trucage le plus minable que j'ai jamais vu xD Ca se voit carrément que c'est un avion type Playmobil, mais ça rajoute encore du ridicule à la situation et transforme une scène qui aurait pu être tragique en une véritable farce) La scène où Chiaki visite l'appartement de Nodame m'a aussi fait beaucoup rire, parce que pendant la période où je regardais ce drama, j'avais un peu le cafard, donc mon appartement ressemblait un peu à cela aussi...

J'ai mis « romance » dans le genre, parce qu'il y en a quand même plusieurs (mais je vous dirai pas lesquelles... Je veux pas vous spoiler!! :p), mais elles ne sont pas vraiment très développées. Le drama est vraiment centré sur l'amour de la musique, l'amitié qui se créé entre les personnages, les difficultés qu'ils rencontrent... Donc si vous cherchez une superbe histoire d'amour très romantique: passez votre chemin, ce n'est pas dans Nodame Cantabile que vous la trouverez.

Ah oui, et je voulais dire, aussi: mention spéciale à l'histoire de kotatsu. J'aime la façon dont ils ont diabolisé cet objet de la vie quotidienne nipponne et tout le délire qu'ils ont construit autour... Ca m'a donné envie d'en avoir un moi aussi (mais pas tout de suite maintenant, hein! Trop chauuuuud~)

Et biensûr, ce qui rajoute un fort effet comique au drama, ce sont les personnages, complètement à l'ouest...

 

http://img821.imageshack.us/img821/3606/ncgyabo.png

N'est-elle pas trop mimi, notre petit Nodame?

 

Commençons par parler de Nodame (puisque le drama porte son nom). Au début, j'avais un peu peur qu'elle soit absolument trop exaspérante, mais en fait, elle est adorable. Elle vit dans un monde totalement à part, et des fois, on ne peut pas s'empêcher de se demander ce qui peut bien lui passer par la tête. J'aime bien sa façon de parler, surtout au moment où elle imite les geishas. Et puis, quand elle est malade, ces joues sont toutes rouges et c'est absolument trop mignon, tout comme ses « Chiakiiiiiiiii-senpaiiiiiii~ » qui ne m'ont même pas énervée! Mais je pense que ce qui fait le charme de Nodame, c'est sa prodigieuse façon de voler dans les airs. Je m'explique: Nodame se reçoit des torgnoles pendant la moitié du drama, et finit souvent par s'envoyer dans les airs à cause des nombreux coups qui lui sont portés, en s'exclamant « gyaboooo~ ». Ca peut choquer, la première fois, mais on s'y habitue vite, en fait^^ Mais mine de rien, elle est très attachante, et on prend plaisir, épisodes après épisodes, à suivre ses aventures et son évolution.

 

http://img534.imageshack.us/img534/5332/ncchamps.png

J'aurais pu choisir une capture plus représentative de Chiaki, mais j'ai pas pu résisté... Il vous rappelle pas Tae Kyung dans un certaine scène de You're Beautiful?

 

Passons maintenant à « Chiakiiiiii-senpaiiiiii~ ». Première constatation: qu'est-ce qu'il est BEAU! Ce type est absolument magnifique. Je bavais devant mon écran à chacune de ses apparitions (et comme c'est un des personnages principaux, vous imaginer ce que ça donnait ?^^). En plus, il a une voix que j'apprécie beaucoup, grave, sexy, toussa toussaaaa... Et puis surtout, malgré son haut degré de classitude, il est parfois délicieusement ridicule. Disons qu'il se laisse influencer par le grand nimporte nawak ambiant et finit par totalement craquer, lui aussi, pour nous servir des scènes superbement absurdes. Il laisse tomber sa rigidité apparente et participe (malgré lui!) à la bonne ambiance générale qui règne dans ce drama. C'est donc très appréciable de voir un acteur aussi beau ne pas se prendre au sérieux. Et il se débrouille aussi bien quand il joue les types sérieux et quand il part en vrille, donc il a tout bon, ce « Chiakiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ».

 

http://img149.imageshack.us/img149/5579/ncmasumi.png

Masumi-chan dans toute sa splendeur <3

 

Héhé, il faut dire qu'au nouveau des personnages secondaires, ont est vraiment gâtés!

Déjà, mon petit chouchou: Mine! <3 Je me disais que je l'avais déjà vu quelque part, et effectivement, j'ai déjà croisé Eita dans Kimi Wa Petto et Suppli... Sauf que je l'avais pas reconnu à cause de sa crinière blonde. Bref, je l'ai adoré dans le rôle du violoniste rock'n'roll, et plus le drama avançait, plus je trouvais son personnage adorable.

Ensuite, on a Masumi-chan. Existe-t-il des mots pour décrire l'amour immense que je voue à Masumi-chan? <3 Sérieusement, ce type est génial! Et je ne parles pas que de ses cheveux! Il est tellement drôle, choupinou et attachant... Presque tout le long, j'ai souhaité qu'il ait enfin une chance avec Chiaki (parce que oui, soyons hônnetes, Chiaki/Masumi, c'est le pairing qui tue!).

J'ai aussi beaucoup aimé Kiyora. Je l'ai trouvée très classe, très bien, mignonne et sympa. Et puis biensûr, je me sens aussi obligée de parler toute la toute petite Sakura avec sa voix aigüe, trop mignonne à se trimbaler partout sa contrebasse deux fois plus grosse qu'elle.

Et enfin, j'ai retrouvé avec plaisir le « Monsieur Robert » de Kami No Shizuku, cette fois sous les traits d'un maître d'orchestre célèbre. Je ne sais pas POURQUOI ils s'entêtent à lui refiler des rôles d'occidentaux, parce que c'est pas crédible du tout. Sérieusement, y'a pas moins allemand que lui quoi! Mais ce vieux fou pervers m'a bien fait rire quand même, avec un accent allemand terrible. Il parle vraiment un japonais tout bizarre, et le plus marrant, c'est qu'au bout d'un moment, à force de parler avec lui, Nodame se met à parler de la même façon, des fois.

 

http://img688.imageshack.us/img688/1336/ncnodamevole.png

Aucun être humain n'a été blessé durant le tournage de ce drama.

 

Au niveau de l'OST, pas grand chose à dire... On a le droit à du 100% musique classique. Et honnêtement, pas besoin d'être un pro de la « grande musique » pour apprécier... Étrangement, dans l'ensemble, ça se fond assez bien dans l'ensemble, ce qui est assez étonnant quand on sait que ce drama est quand même complétement barré et déjanté.

 

Bref, je pense que Nodame Cantabile est vraiment un drama à voir. C'est mignon, c'est très drôle, et ça vous permettra d'apprécier la musique classique en la découvrant sous un nouveau jour. Donc, je vous le recommande fortement!

 

Repost 0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 22:44

 

The Quizz Show 2


http://img822.imageshack.us/img822/3756/thequizzshow.png

 

Fiche Technique:

Titre:The Quizz Show 2

Genre:Suspens

Episodes:10

Année de diffusion: 2009

Chaîne de diffusion: NTV

 

 

Casting:

Sakurai Sho > Kamiyama Satoru

Yokoyama Yu > Honma Toshio

Maya Miki > Saejima Ryoko

Matsuura Aya > Takasug Reina

Mizusawa Elena > Nitta Misaki

(et une brochette de guests certes moins fournie que Mr Brain, mais quand même appétissante, avec entre autres Narimya Hiroki, Minami,...)

 

 

Synopsis:

The Quizz Show est un jeu télévisé qui propose à ses participants de répondre à un certain nombre de questions grâce auxquelles ils pourront gagner de l'argent, jusqu'à atteindre la question ultime: la Deam Chance. Une bonne réponse à cette question pourrait leur permettre de réaliser un de leurs rêves... Mais à quel prix ?


Mon Avis:


C'est un COUP DE COEUR! <3


Je sens que ça va être un article difficile... Car en effet, il ne faudrait surtout pas que je spoile l'intrigue pour ceux qui n'ont pas encore vu ce drama absolument génial. Je vais donc tenter de faire tout mon possible pour vous convaincre de le regarder, sans rien vous révéler de son déroulement... Pas évident, mais j'ai confiance, on va y arriver! Je voudrais aussi préciser qu'il n'est pas nécéssaire d'avoir vu la première saison de cette série pour comprendre la deuxième... Je n'ai d'ailleurs pas vu la première.


http://img249.imageshack.us/img249/7628/dreamchance.png

The Quizz Show 2 nous entraine dans les coulisses d'une émission de télé pas comme les autres...


Au niveau de l'histoire, je ne vais rien vous révéler, mais juste vous donner quelques petits conseils. Le premier épisode est sympa, on retrouve un concept nouveau (pas si nouveau que ça pour ceux qui ont vu Slumdog millionnaire en fait^^), celui d'une sorte de mise en abyme: un show dans le show. Quand on regarde le drama « The Quizz Show », on suit en même temps l'émission fictive « The Quizz Show », les déboires de ses participants, et ses coulisses. Et c'est intéressant, car, notamment, cela permet à Sakurai Sho d'interpréter un rôle qui joue un rôle. En effet, il joue le présentateur de l'émission... Ce même personnage jouant donc lui-même un rôle quand il est sur le plateau. L'importance de ce décalage entre les personnages dans le show est hors du show ne fait que croître au fil des épisodes, ce qui est assez déroutant mais vraiment très intéressant: en effet, c'est à nous de déterminer quand certains personnages jouent encore la comédie, ou quand ils sortent de leur rôle médiatique. Ainsi, le pilote installe ce concept, et dans la progression de cet épisode, on comprend vite qu'il y a quelque chose de pas normal du tout dans cette émission, et que les questions qui sont posées au candidat sont loin d'être innocentes, puisque elles visent parfois à révéler des secrets bien cachés. Ainsi, la « Dream Chance » ne peut être atteinte qu'au prix d'un lourd sacrifice.


http://img19.imageshack.us/img19/2562/hiroki.png

Sakurai Sho et Narimiya Hiroki sur le même plateau, vous en réviez ? The Quizz Show l'a fait!


Les deux épisodes suivants reprennent un peu le même schéma, si bien qu'il ne sont vraiment intéressants que grâce au casting: Minami (Yukan Club, Hanazakari No Kimitachi E SP) dans l'épisode 2 et Narimiya Hiroki (Kagen No Tsuki, Nana, Stand Up!, Megane-chan to Yankee-kun, Gokusen, Hachimitsu to Clover, et mooooult autres dramas...) dans l'épisode 3. J'ai senti une certaine lassitude s'installer dans cette épisode, et honnêtement, je l'ai surtout regardé pour Hiroki, que j'adore. Et là, c'est le moment où on commence à ce dire « Okay, j'ai compris comment ça fonctionne, j'ai saisi le système... Ca va vraiment être comme ça tout le long? ». Mais j'ai quand même eu la très bonne idée de regarde l'épisode 4... Qui a changé la façon dont je voyais la série. Déjà, c'est le premier épisode devant lequel j'ai pleuré (oui, je suis assez émotive), et je trouvais qu'il avait un feeling un peu différent par rapport aux précédents... Disons qu'on a la légère impression que quelque chose change, mais c'est très subtile. L'intrigue qui avait commencé à apparaître en fond dans les épisodes précédents commence à se faire un tout petit peu plus pesante, surtout grâce à un élément en particulier, une petite phrase qui parait insignifiante mais qui, comme on peut le comprendre en regardant la suite des épisodes, a en réalité une grande importance puisqu'elle est en fait la clé pour nous permettre de comprendre ce qu'il se trame réellement dans cette émission. Donc disons que les trois premiers épisodes étaient une loooongue introduction, et que l'épisode 4 est la transition qui va nous permettre de rentrer dans le vif du sujet.


http://img41.imageshack.us/img41/3126/kamiyama.png

La véritable question que se pose ce drama: mais qui est vraiment MC Kamiyama?


Et en effet, à partir de l'épisode 5, tout bascule. Pas au niveau de l'organisation de l'émission avec les personnages, mais plus au niveau des personnages en eux-même. Le mystère qui entourait le personnage de Kamiyama commence à se dévoiler un peu, et on comprend qu'à partir d'ici, c'est cette intrigue là qui prendra le dessus, se révélant plus importante que les petites histoires des participants à l'émission. Disons que c'est le dernier épisode « calme », puisque la seconde partie de la série est beaucoup plus speed. A partir de l'épisode 6, les repères que l'on avait par rapport au déroulement de l'émission, jusque là assez répétitive, sont brusquement bousculés et tout change. L'intrigue se fait plus sombre et plus pesante, et les vrais enjeux du Quizz Show sont peu à peu révélés. On comprend alors que l'on s'est fait manipulés par Honma, et c'est là que le côté « mise en abyme » dont je parlais ressort vraiment: tout comme les personnages du drama, les téléspectateurs sont eux aussi manipulés. Tout n'est qu'une façade, une grande mascarade, le rideau tombe, et on se retrouve face à la terrible vérité. The Quizz Show, c'est en réalité le grand jeu de la manipulation... Mais reste à savoir: qui manipule qui ?


http://img197.imageshack.us/img197/5708/mayas.png

Les acteurs, dont la talentuse Maya Miki nous livrent une très belle performance.


Vous l'avez compris, The Quizz Show 2 possède une intrigue en béton, même si les premiers épisodes, qui paraissent un peu répétitifs, peuvent en décourager certains... Mais arrêter serait une grave erreur, parce que vous passeriez à côté d'un très très bon drama!

Mais que serait une bonne intrigue sans des bons acteurs?^^

Car en effet, si, comme je l'ai déjà évoqué, les guests s'en sortent très bien, les têtes d'affiche sont tout aussi brillants!

THE véritable performance de ce drama, c'est bien sûr celle de Sakurai Sho (du groupe Arashi). J'avais déjà vu Sho dans un autre drama, Yamada Taro Monogatari, dans lequel il s'en sortait bien (son souriiiiiiire *_*), mais sans être transcendant... Il joue ici un personnage beaucoup plus complexe, MC Kamiyama, le mystérieux présentateur de l'émission. C'est un personnage qui a plusieurs facettes: il y a le Kamiyama charmeur et charismatique qui mène les invités en bateau sur le plateau télé, et le Kamiyama faible et perdu, celui qui tourne en rond dans sa cellule à la recherche de ses souvenirs. Sakurai interprète merveilleusement bien ce personnage tourmenté et intrigant, mais néanmoins très attachant.

On retiendra aussi Yokoyama Yu (du groupe Kanjani8), déjà vu dans Yukan Club. Alors que son personnage était celui qui m'avait le moins plu dans ce drama (le pauvre, il était difficile de se démarquer face à un Akanishi Jin cannonesque et à un Taguchi Junnosuke absolument brillant), dans The Quizz Show, c'est difficile de passer à côté. Il interprète Honma, un jeune directeur ambitieux et sans scrupule, et qui semble tirer toutes les ficelles du jeu. En plus de savoir jouer la comédie, ce jeune homme a des sourcils absolument flippant et un sourire dérangeant au possible, ce qui fait que je l'ai immédiatement détesté. Son personnage me filait la chair de poule, avec ses regards sournois... On peut donc, comme pour Sakurai, saluer sa prestation!

Enfin, pour terminer sur les acteurs remarquables de ce drama, je me sens biensûr obligée de citer Maya Miki, que j'aime beaucoup. Je l'avais déjà vue dans LIFE, Zettai Kareshi et Buzzer Beat, et dans ces trois dramas, je l'avais beaucoup appréciée (surtout dans LIFE où elle était absolument géniale... Arf, faut vraiment que je face la fiche de ce drama un jour!). Je trouve qu'elle a énormément de classe... Elle est très belle et j'aime beaucoup sa voix, mais c'est aussi une très bonne actrice. J'ai vraiment beaucoup aimé son personnage, et son évolution à travers les épisodes m'a beaucoup touchée. Saejima est une femme forte mais tourmentée, qui cache elle aussi, comme tout le monde, des secrets, et Maya a bien réussi à faire ressortir toutes les facettes de la personnalité de son personnage. Donc bravo à elle! J'ai hâte de la voir dans un autre drama (Attention Please, par exemple!)

J'ai aussi bien aimé Matsuura Aya, qui avait mine de rien un personnage assez intéressant et plus complexe que ce que l'on pourrait penser au premier abord... Et je tenais à signaler que Mizusawa Elena est très très très très jolie! Si j'étais un mec, je crois que j'aurais totalement craqué pour elle tellement elle est adorable. Ah, et aussi: mention spéciale au type chargé de distribuer les invitations. J'ai adoré sa façon d'apparaitre, comme sorti de nul part... Très sympa!



http://img80.imageshack.us/img80/1553/fraction.png

Les effets de caméras et de montage rendent la narration très dynamique.


Sinon, d'un point de vue plus technique, j'ai adoré tout les effets liés à l'émission... Le plateau était très beau, avec tout les jeux de lumières, j'ai aussi beaucoup aimé les différents jingles lancés à certains moments de l'émission. Enfin, la petite chorégraphie de Kamiyama au moment de lancer la Dream Chance est tout aussi mémorable, ainsi que son fameaux « DREEEEEEEEEEEEEEEEEEAM CHANCE! ». Sinon, la musique ne m'a pas marquée plus que ça. Je l'ai trouvée bien choisie, et de manière générale elle se fondait bien dans le reste. De la même façon, la chanson d'Arashi faisant office de générique de fin, « Ashita no Kioku » passait plutôt bien... Mieux que je l'aurais cru, en fait! J'avais quelques à priori, puisque les chansons de ce groupe sont connues (à juste titre) pour êtres très niaises et nyappycon, ce qui jurait absolument avec ce drama... Mais là ça va! Bon, ce n'est pas de la grande musique, c'est sûr, mais c'est tout de même une chanson très agréable... Ouf, le drame est évité! Sinon, j'ai beaucoup aimé les moments où l'écran se « fractionnait », un peu à la « 24h Chronos » pour nous permettre de suivre les réactions de plusieurs personnages en même temps... J'ai trouvé que cela apportait une dynamique très appréciable à l'ensemble, que ça donnait du rythme à l'image, en quelque sorte... Donc de ce côté là, aucun reproche!


thequizzshowplateau.png

Tout est soigné dans les moindres détails, jusqu'à l'époustouflant plateau du jeu.


Pour conclure, je ne vois pas trop quoi rajouter, à part que si vous ne l'avez pas encore vu, FONCEZ! Parce que c'est vraiment un très bon drama, qui vaut le coup d'oeil!

 

Repost 0
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 15:20

Taiyou to Umi no Kyoshitsu

 

http://img413.imageshack.us/img413/641/taiyou.jpg


 

Fiche Technique:

Titre: 太陽と海の教室

Titre (romaji): Taiyou To Umi No Kyoshitsu

Aussi connu sous le nom de: Homeroom on the Beachside

Genre: École

Épisodes: 10

Année de diffusion: 2008

Chaîne de diffusion: Fuji TV

Générique: Kimi no Hitomi ni Koishiteru de UZ (reprise de Can't Take My Eyes of You de Boys Town Gang)


Casting:

Oda Yuji > Sakurai Sakutaro

Kitagawa Keiko > Enokido Wakaba

Okada Masaki > Negishi Hiroki

Kitano Kii > Shirosaki Riku

Hamada Gaku > Tabata Hachiro

Yoshitaka Yuriko > Yashima Akari

Tomiura Satoshi > Kusunoki Yamato

Tanimura Mitsuki > Sawamizu Hana

Yamamoto Yusuke > Kawabe Eiji

Oomasa Aya > Tsugihara > Yukino


Synopsis:

Sakurai est le nouveau professeur principal d'une classe de terminale d'un lycée de la côte très réputé. Mais, contrairement à ce qu'espèrent les élèves, il ne compte pas les aider à passer l'été à bucher sur leurs examens, et ne fais que des cours qui paraissent sans intérêt. Est-il simplement un mauvais professeur complètement farfelu, ou bien a-t-il d'autres motivations ?


Mon Avis:


J'avoue que j'ai regardé ce drama en ayant pas mal d'à priori. J'étais très attirée par le casting (Kitagawa, Kitano, Yamamoto quand même!), mais l'histoire me branchait pas trop. Faut dire que les school dramas avec des profs bizarres qui aident une classe, il en existe un tas. Mais je l'ai regardé quand même, parce que cette fois l'histoire est différente: contrairement à Dragonzakura ou aux multiples Gokusen, on a pas un super prof qui débarque dans une classe de cancres, mais un prof « tout bizarre » qui débarque dans une classe d'intellos hyper travailleurs. J'avais un peu peur que justement, le personnage de Sakurai soit un gros boulet super lourd, mais en fait pas du tout.

Je m'attendais pas à autant apprécier ce drama! C'est une très bonne surprise^^


http://img716.imageshack.us/img716/940/sakurai.jpg

Sakurai-sensei, au top de la forme!


L'histoire est à priori simple: chaque épisode présente un élève ayant un problème, et ils sont résolus un par un. Le rythme est un peu routinier, mais les problèmes des élèves sont assez variés. Il y en a des plus ou moins graves, des plus ou moins faciles à résoudre. On s'attend donc à une structure bien définie, répétitive, et ennuyeuse. Et soudain, à partir de l'épisode 6, la série prend une autre tournure, beaucoup plus dramatique.

L'histoire, qui était tout mignonne et assez gentillette jusque là, devient beaucoup plus sombre, et on sort du schéma « 1 épisode = 1 histoire » pour creuser un peu plus loin... C'est donc très appréciable! Et puis c'est filmé simplement mais joliment, avec beaucoup de couleurs vives, on a un vrai sentiment « estival » en le regardant ».


http://img709.imageshack.us/img709/1403/etej.jpg

Le quotidien estival d'une classe de lycéens^^

 

Les acteurs s'en sortent très bien!

Au début du premier épisode, j'avais un peu peur que Sakurai soit trop... Décalé, fou, hors-sujet, et donc absolument horripilant. Mais en fait pas du tout, il est très attachant, et parfois vraiment émouvant. L'acteur s'est bien débrouillé pour nous faire accepter son personnage, donc bravo à lui!

Kitagawa Keiko (Buzzer Beat, Mop Girl) s'en sort très bien. Elle est pas extraordinaire, mais elle est pas mauvaise non plus, et elle est très mignonne. Malheureusement, sa « relation » avec Seiji (joué par Yamamoto Yusuke <3 déjà vu dans Atashinchi No Danshi et Hana Kimi) n'est pas assez exploitée. On nous fait mijoter dessus dans les premiers épisodes et après PAF! J'aurais aimé en savoir plus^^


http://img594.imageshack.us/img594/1097/kitano.jpg

Kitano Kii, mon petit rayon de soleil <3

 

Les élèves sont bien sympas eux aussi^^

Kitano Kii (LIFE, 14 Sai no Haha, Bandage) est absolument géniale. J'aime beaucoup cette fille, je la trouve troujours rayonnante, et agréable. En plus, j'aime bien sa voix. Rien qu'au début du premier épisode, dans la scène avec les enfants sur la plage, elle m'a bluffée. Je me suis dit « whouaaa, ça commence fort pour elle! », et tout au long du drama, elle est restée aussi mignonne et sympathique. Raaah, ça me donne encore plus envie de voir Bandage!

Les autres jeunes acteurs sont tout aussi sympathique, ils mettent beaucoup d'enthousiasme dans leur jeu, et ça fait plaisir d'en revoir certains tels que Oomasa Aya (Sunako dans Yamato Nadeshiko Shinchi Henge). Aaaah, d'ailleurs, signalons la présence dans ce drama de Tomiura Satoshi alias... Makino Susumu, le petit frère de Tsukushi dans Hana Yori Dango! Je l'avais pas du tout reconnu, mais sa tête me disais quelque chose, j'étais sûre de l'avoir déjà vu quelque part^^ Il a certes une voix toute bizarre, mais il se débrouille pas mal =)

Oooh, et on a notre cher Kaname Jun (oh qu'il est beau) qui fait une apparition dans l'un des épisodes! Mais si, vous l'avez déjà vu! Au moins dans Atashinchi no Danshi et Tatta Hitotsu no Koi, entre autres.


http://img413.imageshack.us/img413/3254/susumu.jpg

Vous avez reconnu le petit Susumu? =D

 

Enfin, j'ai beaucoup aimé l'OST. Toutes les musiques instrumentales sont agréables, la chanson du générique est très sympa (voir la vidéo juste en dessous^^), et signalons quand même la présence de la chanson The Sound of Silence de Simon and Garfunkel dans les derniers épisodes: cette chanson est juste magnifique.


 

 

 

Bref, Taiyou to Umi no Kyoshitsu est une très bonne surprise. C'est pas THE drama, mais il se défend bien, et si le rythme des premiers épisodes semble un peu répétitif, ça change vite dans la deuxième moitié du drama. On retrouve en plus une jolie brochette d'acteurs, et c'est une histoire mignonne, émouvante, mais très triste aussi. Un school drama un peu différent! Donc je vous le conseille =)

 

 

Repost 0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 15:03

 

You're Beautiful

 

http://img688.imageshack.us/img688/4333/423pxbeautiful.jpg

Fiche Technique:

Titre: 미남이시네요 / Minami Shineyo

Autre titre: He's Beautiful / You're Handsome

Genre: Romance / Comédie

Épisodes: 16

Année de diffusion: 2009

Chaine de diffusion: SBS


Casting:

Park Shin Hye > Go Mi Nam / Go Mi Nyu

Jang Geun Suk > Hwang Tae Kyung

Lee Hong Ki > Jeremy

Jeong Yong Hwa > Kang Shin Woo

UEE > Yoo He Yi


Synopsis:

Le manager de A.N.JELL, célèbre groupe K-pop, a un gros problème: le jeune Go Mi Nam, qui devait intégrer le groupe, rencontre un petit contre-temps à cause d'une opération de chirurgie esthétique ayant mal tourné. Afin de régler le problème en toute discrétion, le manager fait appel à Go Mi Nyu, la sœur jumelle de Mi Nam, lui demandant de se faire passer pour lui. Mi Nyu laisse alors derrière elle le couvent où elle s'apprêtait à devenir nonne et se fait passer pour son frère afin d'intégrer les A.N.JELL. L'adorable Jeremy, l'impassible Shin Woo, et le ténébreux Tae Kyung découvriront-ils son secret ?



Mon Avis:

 

C'est un COUP DE COEUR <3

 

 

Ce qu'il faut savoir sur You're Beautiful, c'est que c'est un drama inspiré d'une histoire vraie.

 En 2005, alors qu'il s'apprêtait à intégrer un groupe J-pop qui allait devenir un des plus rentables du moment, le jeune Ueda Tatsuya est victime d'un accident de botox conduisant à une paralysie totale des lèvres. Il doit alors en urgence se rendre dans une clinique privée aux États-Unis afin de réparer les dégats. Le manager peut scrupuleux de Ueda décide alors de contacter la sœur jumelle de celui-çi afin de lui faire secrètement intégrer le groupe KAT-TUN. La supercherie n'a encore jamais été découverte, et encore aujourd'hui, c'est la sœur jumelle de Tatsuya qui occupe sa place dans KAT-TUN. Le seul assez perspicace pour avoir découvert la tromperie est Akanishi Jin (comment ça « Jin = perspicace » c'est pas crédible?? Ce type peut flairer une femelle à 2km à la ronde!), qui se rend régulièrement aux USA pour rendre visite au véritable Tatsuya. D'ailleurs, il y est en ce moment, et il a apporté à Tats' la vidéo de Going! ... Et ils se sont bien marrés en la regardant!

 

http://img263.imageshack.us/img263/9648/ueda.jpg

Les jumeaux Ueda, la plus grande escroquerie du monde de la J-pop

 

Bon, fini les conneries, parlons de You're Beautiful x)


Ceux qui découvrent le monde des dramas n'auront aucun mal à trouver ce scénario original et innovant: c'est sûr qu'on voit pas ça souvent dans les séries occientales^^ On s'attache vite aux personnages qui sont très drôles, il y a des moments adorables, des moments tristes, on rit beaucoup face aux situations totalement absurdes et aux quiproquos. Cependant, ceux qui s'y connaissent un peu plus en dramas savent que le scénario de la fille qui se fait passer pour un gars est un grand classique en Asie (rôôôôh, vous avez tous au moins vu l'adaptation de Disney de Mulan!). Et c'est vrai qu'on retrouve dans You're Beautiful tout les codes du genre qui on fait le succès du manga Hanazakari No Kimitachi E (aussi adapté en drama): la fille innocente et naïve obligée de se travestir et de cohabiter avec des hommes, le type froid qui va tout découvrir et se sentir obliger de l'aider, et le type un peu foufou qui va tomber raide dingue amoureux et va donc croire qu'il est gay. En plus en bonus, on a même droit à un remake d'un personnage d'un autre manga/drama à succès, Hana Yori Dango, puisque You're Beautiful a son propre Hanazawa Rui (ou Yoon Ji Hoo dans l'adaptation coréenne Boys Over Flowers). A priori rien de bien original, puisque on a réuni tout les ingrédients qui ont fait le succès d'autres dramas.

Et pourtant, You're Beautiful a un petit truc en plus qui fait que ça marche. Le premier épisode nous charme, on se dit « bon, j' vais quand même lui laisser une chance à ce drama! », et au bout du 5ème épisode, on se rend compte qu'on est totalement accro. C'est tout simplement bien foutu et très drôle. Honnêtement, il y a quelques scènes qui m'ont bien fait rire. Et quand je dis « rire », c'est pas juste sourire en coin, mais vraiment rigoler à haute voix... Le meilleur exemple étant biensûr la scène du cochon, qui est juste hilarante.


http://img42.imageshack.us/img42/3016/paradis.jpg

On rêve toutes d'être à la place de Mi Nam <3


Et puis bon, forcement, on aime les personnages. C'est impossible de les détester, ils sont juste tous trop adorables. Mais (à part pour un scénario plus croustillant :p) pourquoi tous les faire vivre dans la même maison?? Bon, c'est un harem très appréciable et nimporte qui rêverait d'être à la place de Mi Nyu, mais qui a eu cette idée?? XD Laisser vivre un boys-band tous ensemble, c'est le meilleur moyen pour qu'il s'entretuent, non? Imaginez les KAT-TUN vivre tous ensembles dans une grande villa... Il y a longtemps que Koki et Jin auraient tué Junno dans son sommeil!! (bref, retournons-en à You're Beautiful!) Autre chose sur la maison: la pièce remplie de peluches <3 Kyaaaaah!^^

Le seul regret que j'ai par rapport aux personnages, c'est qu'au final, on ne sait pas grande chose sur la relation qu'entretiennent Mi Nam et Mi Nyu. On sait qu'ils s'entendent bien, et tout, mais c'est tout. La relation entre les jumeaux est passée au second plan (voir même au dernier plan en fait =S), et c'est dommage. Je regrette aussi la fin, trop rapide et trop centrée sur les deux personnages principaux. Mais à part ça, je pense que ce drama est une belle petite réussite, à regarder absolument si vous voulez passer un bon moment. Et puis, on retrouve une jolie petite palette de personnages bien hauts en couleur.


http://img96.imageshack.us/img96/6839/minam.jpg

Les 1001 facettes de Go Mi Nam/Mi Nyu


Comme toute bonne héroïne de drama qui se respecte, Mi Nyu est trèèèès naïve, parfois même toute niaise. Mais c'est pas affligeant, on a pas envie de lui crier « mais réveille-toi bonsang pauvre idiote! »... Tout simplement parce qu'elle a une bonne excuse pour justifier sa naïveté maladive: elle sort d'un couvent. C'est donc pour ça qu'on lui pardonne son air de sainte-nitouche qui ne se rend pas compte que tout les gars autour d'elle crèvent d'envie de lui sauter dessus x) En fait, elle est toute mignonne! Je crois que c'est la première fois qu'une fille dans un drama me fait kyatter autant xD « Kyaaah, elle est trop chouuuu <3 ». Et son innocence donne parfois lieu à des scènes très drôles, comme celle des angelots dans le vestiaire... CULTE! XD

Mais il faut avouer qu'elle n'est pas très crédible en garçon xD (beaucoup moins que Go Eun Chan dans The 1st Shop of Coffee Prince par exemple^^) Physiquement, on pourrait vaguement la prendre pour un garçon (après tout, il y a encore des gens qui croient que Ueda est un mec, non?), mais dès qu'elle ouvre la bouche, c'est mort! Et quand elle chante... Bon sang, mais c'est comme si elle criait « Je suis une fiiiiiille! ». Mais au final, c'est pas si dérangeant, parce que ce qu'on attend de You're Beautiful, c'est pas que ce soit crédible, mais que ça nous divertisse... Et cet objectif est bien rempli, donc c'est bon!^^


http://img692.imageshack.us/img692/8029/taekyung.jpg

Tae Kyung: une âme de leader x)


Si j'avais vraiment un seul truc à retenir sur ce personnage, c'est « Qu'est ce que Jang Geun Suk a du se marrer en jouant Tae Kyung!!! ». C'est vraiment le type de personnage qui permet à un acteur de s'éclater, avec toutes ces mimiques, ces regards par en dessous, son voix parfaitement maitrisée, son côté trop maniaque et perfectionniste... Il est classe et affreusement ridicule en même temps^^ L'acteur a vraiment fait du bon boulot, parce que Tae Kyung ne communique que par les yeux... Mais alors, qu'est-ce qu'ils sont bavards ces deux là! XD Cette impression est largement accentuée par le fait que (pour notre plus grand plaisir), le leader du groupe a toujours un trait de khôl sous les yeux pour souligner ses expressions.

Il est aussi vraiment drôle... Il prend tout tellement au sérieux que c'est superbement ridicule... Comme lorsqu'il se prend pour un chirurgien et opère très sérieusement les peluches^^ Et finalement, on fini par le trouver adorable^^ Oui oui, vous verrez, You're Beautiful, c'est la pays des bisounours, avec des personnages tous plus choux les uns que les autres! Bref, j'ai trouvé ce personnage absolument génial! L'acteur (que j'avais déjà vu dans Baby and I... Promis, je posterai l'article un jour xD) a vraiment assuré... Mais le pauvre, je crois que ça c'est le genre de rôle qui va lui coller une étiquette à vie! Maintenant, ce sera toujours « Tae Kyung de You're Beautiful... Mais siiiiii, tu sais, le mec avec du maquillage sous les yeux qui parle tout lentement! ».


http://img517.imageshack.us/img517/4103/shinwoo.jpg

Shin Woo, l'homme aux 100 rateaux


C'est exactement le genre de personnage qui me fait craquer à chaque fois, comme j'avais craqué pour Ji Hoo dans Boys Over Flower (bizarrement, j'avais préféré Domyoji à Hanazawa dans la version nippone^^) Il est beau, il est classe, il est trop gentil, il est intelligent, il est romantique, il joue de la guitare en chantant d'un air sexy... Et il se prend une centaine de rateaux à la seconde, si bien qu'on a qu'une seule envie: « câââââliiiiiin », parce qu'il nous fait de la peine. Bon, on peut lui reprocher d'être un peu « monoexpressif », mais c'est le rôle qui fait ça! D'ailleurs, dans un des épisodes il s'énerve et il crie... Eh bah ça m'a fait tout bizarre, j'avais l'impression que c'était un autre personnage x) J'ai repassé la scène deux fois de suite tellement j'ai trouvé ça étrange (et juste après il attrape une guitare et il chante, et là, j'ai repassé cette scène 4 fois de suite xD). Puis bon, il est aussi très très beau (une préférence pour sa coiffure du premier épisode avec les cheveux relevés devant <3) A la place de Mi Nyu, j'aurais craqué au premier regard (Tae Kyung est un peu trop extravagant à mon goût xD) Autres faits interessants à propose de Shin Woo: il ne dort pas (c'est pour ça qu'il est un peu mou la journée). En effet, on dirait qu'il passe ses nuits à errer dans la maison dans l'espoir de prendre en flag une conversation ou une action. Et comme il ne se nourrit que de thé, forcement, après, il n'est pas au top de la forme...^^


http://img192.imageshack.us/img192/9761/jeremyz.jpg

Le cheveux de Jeremy: tout un terrain d'expérimentation


Jeremy n'est pas un être homme, c'est une gentille créature adorablement mignonne. Non, vraiment, il est trop chou <3 Il est très drôle, et il apporte beaucoup de peps à la série, ne serait-ce que par sa garde-robe... Plus fluo c'est pas possible! Et biensûr, ses coiffures sont juste mythiques (mais parfois celles de Tae Kyung ne sont pas mal non plus... Ah, je crois que les coiffeurs ont du s'éclater sur le plateau!). Le pire, c'est que tout ça lui va bien! Je crois qu'on peut résumer Jeremy assez facilement: « KYAAAAAH! ». Bon, c'est quand même dommage parce qu'il est souvent mis un peu à l'écart, son personnage est pas très développé, et boom! On règle son cas assez vite au final. Signalons aussi la superbe performance d'actrice de Jolie, la chienne de Jeremy.


http://img84.imageshack.us/img84/5972/surpriseg.jpg

Les dangers d'un trop grand succès auprès des femmes...

 

Les personnages secondaires sont tout aussi sympathique. Le manager Ma est juste hilarant, et impossible de ne pas s'attacher à la coordinatrice Wang ou « cordi noona ». La tante de Mi Nam m'a bien fait rigoler aussi, ainsi que les fans, surtout la chef du fanclub, qui est juste adorable^^ Bon, y'a aussi des personnages moins cool, notamment Yoo He Yi, la bonne vieille peste insupportable, et la mère de Tae Kyung qui donne envie de montrer les crocs.


http://img714.imageshack.us/img714/2272/anjell.jpg

A.N.JELL en concert


Biensûr, la musique est omniprésente dans tout le drama. Les chansons d'A.N.JELL, gentillement pop-rock sont très accrocheuse, et comme on les entend en boucle dans tout les épisodes, impossible de résister. D'ailleurs, l'une d'entre elle est ma sonnerie de portable, et l'autre jour au boulot mon téléphone a sonné alors que je passais à proximité d'un groupe de touristes coréens^^ Donc je me suis marrée toute seule en me disant « Il y en a qui ont reconnu ou pas? Si oui, ça a dû leur faire bizarre xD » Donc une bonne OST! A part les chansons qui font officiellement parti de l'OST, on peut entendre quelques chansons occidentales dans certaines scènes, notamment beaucoup de Lady Gaga dans les scènes de fêtes, dans les bars, en boite,... Et aussi une autre chanson qui m'a vraiment surprise, qu'on entend plusieurs fois... Je me disais « Aaaargh, j'ai déjà entendu ça, c'est quoi??? Mais qui chante ça??? »... Impossible de retrouver le nom de la chanteuse! C'est notamment la chanson qui passe dans le dernier épisode quand Tae Kyung se souvient de la main de Mi Nam. Et l'autre jour, quand je suis rentrée chez mes parents, ma soeur (13 ans) écoutait de la musique à fond dans sa chambre... Et c'était justement la mystérieuse chanson! Alors je lui ai demandé ce que c'était et... C'est la chanson de Hannah Montana ><' Non, vous ne revez pas, dans une scène aussi cruciale et émouvante, ils ont osé mettre du Hannah Montana! Bref, à part ce léger traumatisme, une bonne OST dans l'ensemble! Même si dans un drama centré sur l'univers de la musique, on aurait voulu un peu plus de live de nos anges =(

Et à signaler: le playback absolument affreux quand ils chantent en accoustique. Aussi bien sur Tae Kyung que sur Shin Woo, c'est horrible, ils sont absolument pas synchro, et c'est ridicule xD


http://img217.imageshack.us/img217/2540/supermarche.jpg

Le rêve de toute femme: un boys-band qui lui fait ses courses au supermarché.


Bref, vous l'aurez compris, You're Beautiful, c'est que du bonheur, et si vous ne l'avez pas encore vu, c'est à regarder d'urgence!

 

 

Repost 0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 17:42

Buzzer Beat

 

http://img80.imageshack.us/img80/6530/buzzerbeatbanner10c0c17.jpg

 

Fiche Technique:

Titre: ブザー・ビート

Titre (romaji): Buzzer Beat

Genre: Romance, Sport

Episodes: 11

Chaine de diffusion:Fuji TV

Année de diffusion: 2009

Générique: Ichibu To Zenbu de B'z

 

Casting:

Yamashita Tomohisa > Kamiya Naoki

Kitagawa Keiko > Shirakawa Riko

Ito Hideaki > Kawasaki Tomoya

Aibu Saki > Nanami Natsuki

Kanjiya Shiori > Ebina Mai

 

Synopsis:

 

Kamiya Naoki est un jeune joueur de basketball professionnel qui rencontre quelques difficultés au niveau de son jeu. Shirakawa Riko est une jeune violoniste qui a du mal à lancer sa carrière professionnelle. Le destin a décidé de les faire se rencontrer, et ensembles ils vont essayer de se soutenir pour faire face aux aléas de la vie...

 

  Mon Avis:

 

Ohmondieu que mon synopsis est bidooooon =S Désolée, mais je savais pas du tout quoi raconter xD D'ailleurs, honnêtement, je sais pas exactement ce que je vais pouvoir raconter sur ce drama... Non pas que ce soit un mauvais drama, mais c'est juste un drama banal, drôle, frais et mignon, mais qui casse pas des briques quoi xD Y'a pas vraiment d'histoire, on suit juste le quotidien de plusieurs personnages.

 

http://img690.imageshack.us/img690/6986/marseilles.png

Apprenons la géographie française avec Shuji! Tiens, c'est quoi le "mAnde", au fait ?

 

 

Tiens, puisqu'on parle des personnages! Une comédie sur le basket, on peut penser que c'est un truc super macho et tout... Et bien en fait, pas du tout! J'ai trouvé ça très « girls power »... Parce que oui, nos beaux sportifs, en bon sportifs qu'ils sont, c'est tout dans les muscles et rien dans la tête. Les personnages masculins sont juste affligeant. C'est des gentils légumes qui frappent dans la baballe^^ Seul Yoyogi, le grand méchant, se démarque un peu... On attend une évolution du côté de son personnage... Mais non, en fait, rien^^ Yamapi ne brille que par son physique (et encore! Je suis la seule à trouver qu'il a vraiment une tête minuscule comparé à son corps??? On dirait qu'il est tout disproportionné, le pauvre bichon... D'ailleurs, comparé à ses coéquipiers au basket, c'est vraiment un NAIN!). Certes, Yamapi sait très bien faire les personnages de gentilles larvounettes... Mais autant dans Proposal Daisakusen c'était mignon, autant là, il est juste transparent. Il ne sert à rien, n'est pas foutu du prendre une décision tout seul comme un grand, et sa réplique préférée qu'il nous sort 25 fois par épisodes, c'est « ah bon? ». Bref, même si il est choupinet avec sa coupe de cheveux toute en frisouilles, c'est loin d'être le rôle de sa vie. D'ailleurs, en parlant de ses cheveux (xD), j'ai eu un sentiment bizarre en regardant ce drama: j'avais l'impression (physiquement!!) de voir Momo en Yamapi et Hasumi-sempai en Ito Hideaki (du manga Kimi wa Petto). Braiph', on s'en fiche x)

 

 

http://img576.imageshack.us/img576/448/brat.jpg

Kitagawa Keiko, incarnation du glamour.

 

 

Heureusement, on avait des personnages féminins dynamiques, mignonnes, grandes gueules, ambitieuses, méchantes, et tout et tout, pour faire avancer un peu le drama, parce que si il fallait compter sur ces messieurs...

J'ai bien aimé Riko. J'l'ai trouvé moins niaise que l'héroïne de drama type de base, moins naïve, plus « vivante » aussi. Vous allez trouver ça bizarre, mais je pense que c'est dû à son fameux problème de soutient-gorge (« aaah non, pas de mecs à la maison! C'est le seul endroit où je peux me promener sans soutif'! »), qui est souvent évoqué dans le drama... En fait j'ai une copine qui est exactement pareille, donc j'avais l'impression de l'entendre, et ça rendait le personnage de Riko plus réaliste, en jouant sur des petits détails stupides comme ça^^ Au final, j'ai trouvé Riko plutôt rigolote, parce que très « nature », et donc terriblement « humaine », ce qui rendait le personnage plus proche de nous. C'est la première fois que je vois une héroïne de drama raconter comment elle adooore arracher ses croutes et dire aux mec qu'elle convoite « je peux toucher ta croute? ». Oui, je sais, c'est stupide ce genre de trucs, mais c'est ce côté là de sa personnalité, c'est à dire qui ressemble à une VRAIE fille qui pourrait très bien être notre colloc' par exemple, que j'ai apprécié chez elle. En revanche, j'ai bloqué sur ces cheveux... Je trouve qu'on dirait qu'elle porte une perruque xD (oui, je pense des trucs stupides parfois^^) Kitagawa Keiko s'en sort bien, et j'ai hate de la voir dans d'autres dramas (au programme: Taiyou to Umi No Kyoshitsu et Mop Girl^^)

On retrouve ensuite Aibu Saki (Zettai Kareshi, MR BRAIN) dans le rôle de la rivale, Mitsuki. Aibu se débrouille pas mal en campant le personnage d'une fille qui a l'air très très sûre d'elle, et qui, au final, ne l'est pas du tout. C'est un personnage un peu irritant au début, mais on s'y habitue vite. En fait, j'ai pas beaucoup de trucs à dire sur ce personnage parce qu'elle m'a pas marqué plus que ça xd

Par contre, j'ai beaucoup aimé Mai, la copine de Riko. Elle était vraiment toute choupinette et très très drôle. J'ai bien aimé toutes les scènes entre les deux filles, et un peu plus tard sa relation avec Shuji aussi. Mais c'est quoi cette coiffure ??? On dirait qu'elle a une deuxième tête qui lui pousse sur la tête! XD

 

La chanson thème du drama, Ichibu to Zenbu du groupe B'z est très sympa. Voici dont l'opening du drama:

 

 

 

 

Bref, je crois que c'est à peu près tout. Vous l'aurez compris, sans véritable histoire et avec des personnages masculins qui sont plus ça pour faire la déco qu'autre chose, Buzzer Beat n'est pas le drama du siècle. Cependant, les personnages féminins ont assez de piquants pour permettre à se drama de ne pas sombrer du côté des dramas totalement gnagna et inutiles, et au final, c'est une drama léger et agréable, et que l'on regarde assez vite... Mais qui ne marque pas plus que ça^^ Mais ça passe le temps^^

 

 

Repost 0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 18:36

MR. BRAIN

 

 

 

 

Fiche Technique:

Titre: MR. BRAIN

Genre: Policier, Suspens, Comédie

Épisodes: 8

Chaine de diffusion: TBS

Année de diffusion: 2009

Générique: JUMP de Van Halen


 

Casting:

Kimura Takuya > Tsukumo Ryuusuke

Ayase Haruka > Yuri Kazune

Mizushima Hiro > Hayashida Toranosuke

 [et une belle brochette de guests stars... De gauche à droite: Gackt, Koyuki, Kamenashi Kazuya, Aibu Saki, Sato Takeru, Nakama Yukie,... Et plein d'autres!^^ Ca donne envie, hein? =P]

 

 

Synopsis:

Tsukumo est un scientifiques spécialiste des neurosciences, et donc du fonctionnement du cerveau, qui vient d'intégrer l'Institut de la Police Scientifique de Tokyo... Sera-t-il capable de se glisser dans la tête des criminels?

 

 

Mon Avis:

 

C'est un COUP DE COEUR! <3


« Je suis Tsukumo Ryuusuke. Ça s'écrit avec les kanjis numéraux 9-10-9 et se prononce « Tsukumo » » <3

 

 

Bon, mon résumé est pas terrible, mais je savais pas tellement quoi dire d'autre... C'est une série policière, on y retrouve donc un bon nombre d'enquêtes diverses et variées.... Et toutes plus passionnantes les unes que les autres! En général, dans les séries policières, le giga suspens c'est « Oh mon Dieu! Mais qui est le coupable??? » ... Là c'est un peu différent, dans toutes les enquêtes, on devine souvent le coupable avant la fin^^ Mais la vraie question c'est « Oh mon Dieu! Mais comment Tsukumo va-t-il coincer le coupable??? ». En effet, si on arrive généralement à deviner relativement facilement l'identité du criminel, le « pourquoi? » et le « comment? » sont plus complexes. Grâce à Tsukumo, on comprend vite qu'il ne faut pas se fier aux apparences, et c'est un vrai plaisir de suivre les enquêtes avec lui.


Ce qui est aussi très agréable, c'est l'humour, omniprésent tout au long du drama. Attention, je ne dis pas non plus que c'est une grosse blague (il y a des crimes pas drôles du tout, hein!), mais l'atmosphère est régulièrement détendue, ce qui permet de décompresser entre deux scènes plus sérieuses, et ce rythme fait vraiment du bien! D'ailleurs, la fin de la première scène du drama m'a trop tuée xD J'ai fait un méga « EEEEEEEEEH??? » et j'ai rigolé toute seule en pensant que c'était vraiment trop nimporte quoi... Mais carrément brillant, je l'avais pas vu venir^^ De même, la fin du drama est aussi très très drôle... Vraiment, on rigole du début à la fin^^ Mais je reviendrais sur ce point en évoquant les personnages de Tsukumo et Hayashida^^

 

 

http://img156.imageshack.us/img156/761/mrbraindessin.jpg

Mini-Tsukumo et mini-Yuri nous expliquent le pourquoi du comment de ce qu'il se passe dans nos petites têtes!

 

J'ai parlé de l'humour en évoquant le contraste avec les affaires sérieuses... Mais il y a aussi un truc absolument génial dans ce drama, c'est les petites scènes « studieuses », où les personnages, le plus souvent Tsukumo et Yuri, apparaissent sous forme de petits personnages de dessin-animé pour expliquer tel ou tel phénomène qui se produit dans le cerveau. En plus d'être absolument trop mignon, c'est original et intéressant... On se croirait presque dans « C'est Pas Sorcier! »^^

 

Enfin, le rythme du drama est très soutenu... Quand ils ne sont pas sur une enquête, on a le droit à une petite scène studieuse ou à une petite scène humoristique, bref, on ne s'ennuie pas une seconde! En plus, si au début de la série on a un rythme basé sur le « 1 épisode = 1 enquête », ça change vite, et on se retrouver avec des enquêtes à cheval sur plusieurs épisodes, ce qui casse la monotonie^^ Je pense que le seul défaut qu'on pourrait trouver à ce drama, c'est sa longueur: seulement 8 épisodes... C'est vraiment peu, et à la fin, on est vraiment triste de quitter Tsukumo T_T


Ahah, depuis le début de ce commentaire, je ne fais que parler de « Tsukumo », « Tsukumo », « TSUKUMOOOO » (ça s'écrit avec les kanjis numéraux 9-10-9 et ça se prononce Tsukumo!)... Normal, c'est le personnage principal. Mais j'ai envie de rajouter: ce mec est un génie!!! Le personnage est absolument génial. Il est très drôle, sympathique, intelligent, et pas infaillible =D Braiph', il a tout pour qu'on l'aime. Il passe son temps à manger des bananes et parle aux gens en se mettant à 2cm de leur visage, et il a un rire... Alalah, je ne m'attarderais pas sur son rire x) Notre Tsukumo adoré est joué par Kimura Takuya... J'avoue que c'est mon premier drama avec le fameux « Kimutaku », mais je l'ai adoré <3 Au début, quand j'ai vu sa dégaine, j'ai pensé « Gné? C'est quoi ce mec? » avec son brushing qui tue et ses costards bleus bien bizarres. Mais en fait, il est étrangement crédible, on s'habitue vite à ses cheveux (quelle crinièèèèère *_*), et très vite on l'adore, car il nous hypnotise avec son charisme de fou. Bref, vive Tsukumo! (d'ailleurs, est-ce que vous savez que ça s'écrit avec les kanjis numéraux 9-10-9 et que ça se prononce Tsukumo?)


      http://img59.imageshack.us/img59/5674/tsukumosouri.jpg

Une nouvelle recrue dans les rangs de la police tokyoïte: une souris!

 

Au côté de notre cher Tsukumo, deux petits jeunes que j'avais déjà vu dans d'autre dramas: Ayase Haruka dans le rôle de Yuri, l'assistante de Tsukumo, et Mizushima Hiro dans le rôle de Hayashida, un jeune commissaire de police. Et bien les deux, je les ai adoréééés aussi <3

J'avais vu Haruka dans des rôles de filles plutôt sérieuses (Tatta Hitotsu No Koi où elle joue la gosse de riche chieuse et pourrie gâtée et Byakuyakou où elle joue un rôle super sombre et horrible), donc la voir dans un registre plutôt comique, c'était tout nouveau... Et j'l'ai trouvée super! Elle était absolument trop trop mignonne (qu'est-ce que je la trouve jolie cette actrice <3), et ses réactions étaient vraiment toutes choupinettes... Un peu longue à la détente, elle est pourtant loin d'être bête, et l'actrice arrive bien à faire ressortir toutes ces facettes du personnage!

Hiro et moi, c'est une longue histoire d'amour. C'est le premier japonais que j'ai trouvé beau (dans Hanazakari No Kimitachi E)... Avant lui, pour moi, un japonais c'était petit, bridé, pas spécialement beau, ça piaillait dans tout les sens et ça mangeait que des sushis. Donc j'éprouve toujours une certaine affection pour cet acteur <3 On le trouve là dans le rôle du gros benêt par excellence... Et il est juste trop drôle. Biensûr, c'est pas non plus le gros boulet inutile... Il est gentil, fidèle, loyal et parfois un peu stupide... Mais vraiment attachant! Son personnage est donc bien rigolo en plus d'être super chou, donc vive lui! <3


Vous l'avez compris, MR. BRAIN, c'est un casting de FOU. En plus des trois personnages principaux, on a de très nombreux guests très connus et très talentueux qui viennent faire quelques apparitions, souvent le temps d'un épisode, pour jouer des victimes, des témoins, des criminels,... On les retrouve donc avec plaisirs aux côtés de Tsukumo dans des rôles aussi divers que variés... Un cannibale, un amnésique, une schizophrène,... Une belle brochette de personnages, quoi! D'ailleurs, j'en profite pour parler d'une scène qui m'a beaucoup perturbée, dans l'épisode 3. Les guests de cet épisode sont Aibu Saki et Kamenashi Kazuya (<3).

 

 

 La capture vous aidera à suivre l'explication qui arrive, qui me semble un peu embrouillée xD

 

  

Laissez-moi vous expliquer ce qui m'a perturbée: dans cet épisode, le personnage de Kame est fiancé à celui de Aibu Saki. Or, dans Tatta Hitotsu No Koi, le personnage de Kame est l'homme de la vie du personnage de Haruka, et dans Zettai Kareshi, le personnage de Hiro est amoureux de celui de Saki. Vous comprenez ? Les couples ont tournés @_@ Ainsi, quand j'ai vu Kame être le fiancé de Saki dans la même pièce que Haruka, j'ai eu le sentiment qu'il la trompait xD (c'est la que je me dis que j'ai regardé Tatta Hitotsu No Koi beaucoup trop de fois xD) Et Hiro être totalement indifférent à Saki pour s'interesser à Haruka... Mon cerveau est passé en mode bug total x) (les conséquences d'une overdose de drama). Bref', j'étais trop perdue xD (et y'avais Tsukumo aussi dans cette scène, on le voit sur la capture, devant l'ordi, entre Haruka et Hiro... J'avais un peu de peine pour lui dans cette scène, mon cerveau le considérait comme un intrus dans cette réunion échangiste xD)


Bref', vous avez compris, je vais pas insisté plus longtemps: REGARDEZ-LEEEE @_@


PS: Est-ce que je vous ai dit que Tsukumo s'écrit avec les kanjis numéraux pour 9-10-9 et se prononce Tsukumo?^^

 

 

 

 

 

Repost 0